Église paroissiale Saint-Germain

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Germain

Titre courant

Église paroissiale Saint-Germain

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Tonneins

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tonneins

Lieu-dit

Saint-Germain

Références cadastrales

1821 K 251 ; 2000 YD 56

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 16e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La paroisse Saint-Germain de Rivière existerait depuis le 6e siècle. Dans sa monographie religieuse des paroisses de Lot-et-Garonne, le chanoine Durengues note : "La construction est de 3 époques différentes, savoir, la partie inférieure de l'époque gallo-romaine, la partie supérieure de l'époque où l'église fut rétablie après l'invasion des Sarrasins, le clocher et la porte du 16e siècle. La banquette est de la plus haute antiquité et les colonnes sont du 12e siècle". L'église a disparu dans le courant du 20e siècle. Seul un cimetière existe aujourd'hui à cet emplacement.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; calcaire ; petit appareil ; moyen appareil

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Commentaire descriptif de l'édifice

Dans sa monographie religieuse des paroisses de Lot-et-Garonne, le chanoine Durengues note : "Un rapport daté de 1847 inséré dans le calendrier ecclésiastique de l'année 1848, indique que l'édifice à une longueur dans oeuvre de 18 m 66 pour une largeur de 7 m 50. La façade, l'arceau qui supporte le campanile et la partie supérieure des murailles nord et sud sont construits en grandes et épaisses briques et ciment. Le bas des murailles nord et sud, jusqu'à la hauteur d'1m environ est construit en petites pierres carrées. L'hémicycle du choeur est construit en pierres d'appareil moyen. Dans l'hémicycle intérieur du choeur, il y a 8 colonnes engagées qui ont pour base une banquette circulaire et continue ornée de moulures. Ces colonnes sont tronquées et n'ont point de chapiteaux. Les fenêtres terminées en ogives sont 3 fois plus hautes que larges". Une carte postale du début du 20e siècle présente l'église comme un petit édifice de plan allongé avec un clocher mur percé de 2 baies campanaires.

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37