Usine de tabac dite Manufacture royale des tabacs

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de tabac

Appelation d'usage

Manufacture royale des tabacs

Titre courant

Usine de tabac dite Manufacture royale des tabacs

Localisation

Localisation

Aquitaine 47 Tonneins

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tonneins

Adresse de l'édifice

Barre (quai de la) 28

Références cadastrales

2000 AM 501

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Les bâtiments de la manufacture royale des tabacs ont été construits à partir de 1721. Des adjonctions et aménagement d'ateliers ont eu lieu notamment en 1736 et 1777. Le plan cadastral de 1821 montre l'ensemble des bâtiments dont beaucoup (partie nord) ont été détruits. Dans ce qui demeure de l'ensemble, la partie composée des pavillons encadrant une porte charretière (au nord-ouest de la façade du quai) pourrait dater du 18e siècle. La partie d'élévation (avec balustrade et une autre porte charretière) paraît plus tardive (1ère moitié 19e siècle probablement). Originellement la manufacture comportait 3 fabriques : "la fabrique générale des tabacs en rolles", "la fabrique du ficelage" et "la fabrique du tabac haché" . En 1732 la manufacture emploie 400 à 500 personnes, en 1789 : 1400 à 1500. Vers 1860, la manufacture impériale fut installée dans de nouveaux bâtiments. 4 statues (étudiées dans la base Palissy) ornaient la balustrade couronnant l'entrée charretière (à l'est des façades du quai) de la manufacture.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

Deux pavillons couverts de tuiles plates encadrent une entrée charretière située au sud-ouest des bâtiments alignés sur le quai. Les autres toitures sont recouvertes de tuiles creuses. Avant destruction, l'ensemble des corps de bâtiment étaient agglutinés.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Protection

Référence aux objets conservés

IM47002971

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel