Eglise paroissiale Sainte-Catherine, 2

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Catherine

Appelation d'usage

2

Titre courant

Eglise paroissiale Sainte-Catherine, 2

Localisation

Localisation

Aquitaine 47 Villeneuve-sur-Lot

Précision sur la localisation

Anciennement quartier de : Bastide

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villeneuve-sur-Lot

Canton

Villeneuve-sur-Lot nord

Adresse de l'édifice

Penne (rue de)

Références cadastrales

1981 EW 292

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1898, 1911

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'abbé Grenouilheau acquiert en 1850 l'hôtel de Vassal comme emplacement pour la reconstruction de l'église ; il l'échange avec la commune contre la halle en 1857, et demande un projet à Gustave Allaux, architecte à Bordeaux (style néo-gothique). Les travaux sont retardés jusqu'à l'effondrement d'une voûte de l'ancienne église en 1897. A la demande de Georges Leygues, l'architecte des Monuments historiques, Jules Edouard Corroyer offre les plans d'une église de style romano-byzantin : l'ensemble de l'édifice avec son décor s'inspire des modèles de basiliques du haut Moyen Age (de Rome, Ravenne ou de Syrie) , auxquelles Corroyer a consacré un ouvrage ; la brique est le matériau de la bastide médiévale. La construction est adjugée à Corne, entrepreneur, et conduite par Lucien Roy, élève de Corroyer, à partir de 1898. Elle commence par le choeur au nord, l'ancienne église au sud n'étant pas encore démolie. Roy se charge du projet après la mort de Corroyer en 1904, tandis que Gaston Rapin, architecte de Villeneuve-sur-Lot, dirige le chantier. Après une interruption pour raisons financières, les travaux reprennent en 1909 grâce notamment au don de Georges Leygues. Le choeur est consacré en 1911. Vers 1911, le projet est augmenté d'un clocher plus élevé, octogonal dans sa partie haute, sur le modèle de Saint-Sernin de Toulouse, et d'un porche formant narthex. Le clocher est commencé en 1911, avec des planchers en ciment armé et une tourelle d'escalier hors-oeuvre. Le porche est construit à partir de 1912, mais ne sera achevé que vers 1924, sous la direction de Gaston Rapin. Roy se retire définitivement en 1926. Les chapiteaux feuillagés prévus sont remplacés par des chapiteaux inspirés des modèles de Moissac et Toulouse, sculptés par Antoine Bourlange, sous la direction de Desca (étudiés) ; le tympan est resté nu. Les sacristies sont bâties à partir de 1924, et achevées par Rapin. Les briques ont été fournies par la briqueterie Berger à Villeneuve-sur-Lot. L'église est consacrée en 1937.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, béton armé

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Coupole, cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon découvert, croupe polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

Nef couverte d'un toit à longs pans, choeur et chapelles en hémicycle de croupes polygonales. Baies de la nef inspirées des baies thermales.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Colonne ; ornement à forme architecturale

Protection

Référence aux objets conservés

IM47002726, IM47002287, IM47002244, IM47002242, IM47002281, IM47002264, IM47002248, IM47002278, IM47002263, IM47002250, IM47002276, IM47002246, IM47002245, IM47002288, IM47002284, IM47002280, IM47002266, IM47002267, IM47002254, IM47002251, IM47002283, IM47002259, IM47002247, IM47002268, IM47002260, IM47002274, IM47002271, IM47002270, IM47002279, IM47002272, IM47002265, IM47002255, IM47002252, IM47002249, IM47002243, IM47002241, IM47002289, IM47002286, IM47002285, IM47002277, IM47002290, IM47002282, IM47002275, IM47002273, IM47002262, IM47002253, IM47002269, IM47002261, IM47002258, IM47002257

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mousset Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel