Église de templiers dite église Saint-Vincent du Temple.

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De chevaliers de la milice du Temple

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Vincent

Appelation d'usage

Eglise du Temple

Titre courant

Église de templiers dite église Saint-Vincent du Temple.

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Port-Sainte-Marie ; place du Temple

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Port-Sainte-Marie

Adresse de l'édifice

Temple (place du)

Références cadastrales

1826 D 719 ; 1981 D2 703

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 13e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Les Templiers de la commanderie d'Argentens, près de Nérac, sont possessionnés à Port-Sainte-Marie depuis le début du 13e siècle. Ils y construisent une église durant la 2e moitié du 13e siècle, après 1274 d'après G. Grézolle. Elle se compose de deux parties distinctes caractérisées par l'emploi de la brique puis de la pierre, correspondant à deux campagnes de travaux assez proches l'une de l'autre. La partie est, probablement la plus ancienne, comporte trois travées en brique terminées par un chevet plat, disposition classique des édifices du Temple depuis le 12e siècle. Il semble que les Templiers entreprennent un programme ambitieux de construction (ou de re-construction ?) de l'église par l'ouest durant le 4e quart du 13e siècle, selon un parti comparable à celui de la salle basse de la Sainte Chapelle de Paris : un large vaisseau flanqué de collatéraux très étroits voûtés d'ogives reposant sur des colonnettes adossées aux contreforts et reliées par des arcs aux piliers supportant les voûtes de la nef. Seules deux travées ont été édifiées, les travaux étant sans doute interrompus lors de l'échange de biens effectué en 1297 avec le prieuré fontevriste du Paravis (canton de Lavardac). Une clef de voûte représente un chevalier, en armes monté sur un cheval caparaçonné, dont le heaume se rapproche, selon G. Tholin, de ceux adoptés sous Philippe le Bel. A l'occasion du transfert en 1609 du service de l'ancienne église Saint-Vincent, située hors les murs, à celle du Temple, le maître-autel, jusqu'alors dédié à saint Antoine, est placé sous l'invocation de saint Vincent. Le percement du portail occidental date du 18e siècle. Destruction d'un bâtiment accolé au sud, mentionné sur le cadastre de 1826 à l'emplacement de l'actuelle sacristie, à l'occasion des travaux relatifs au passage de la voie ferrée vers le milieu du 19e siècle. Eglise désaffectée en 1882 et restauration intérieure (voûtes, enlèvement des badigeons et peintures) en 1938, d'après un projet des architectes J. Kaeherling et G. Rapin.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; calcaire ; pierre de taille ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse ; tuile plate

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; en brique

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon découvert ; croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis ; en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Les deux premières travées de nef et la tour-clocher sont construites en pierre de taille avec des lancis de brique à mi-hauteur.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Commentaires d'usage régional

Chevet plat

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1908/09/26 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM47001527 ; IM47001524 ; IM47001523 ; IM47001528 ; IM47001530 ; IM47001526 ; IM47001529

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Beschi Alain

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

AOI ; architecture religieuse

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37

1/15