Usine métallurgique dite forge du Moulinet, moulin à blé, actuellement maison.

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine métallurgique ; moulin à blé

Appelation d'usage

Forge du Moulinet

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Usine métallurgique dite forge du Moulinet, moulin à blé, actuellement maison.

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Saint-Front-sur-Lémance

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot-et-Garonne

Lieu-dit

Le Moulinet

Références cadastrales

1827 A 759 à 769 ; 1997 A 433, 434

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Lémance

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; haut fourneau ; pièce de stockage du combustible ; logement patronal ; logement de contremaître

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle ; 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1854 ; 1857

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques ; porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Au 18e siècle, la forge du marquis de Fumel est acquise par la famille Laulanié. La production annuelle, de 2.000 quintaux métriques, regroupe instruments aratoires et surtout chaudières à sucre pour équiper les raffineries de Bordeaux ou celles des colonies d'Amérique. Pendant la Révolution, une fonderie de canons en bronze travaille pour l'Armée royale. En 1820, Joseph Laulanié dirige 3 usines : 1 haut fourneau, 1 affinerie et 1 moulin à blé à 2 meules. La forge est reconstruite en 1854 et un nouveau haut fourneau est édifié en 1857. Mais, faute de capitaux à investir dans du matériel moderne afin de lutter efficacement contre la concurrence des fers anglais, la forge du Moulinet décline. L'usine est vendue en 1868, à Jean Costes associé à Joseph Rabot qui s'oriente vers l'industrie de la chaux. L'activité au Moulinet est consacrée au broyage, dans les anciennes meules à blé, du calcaire extrait puis cuit à l'usine de Lasfargues située sur la même commune. Entre 1945 et 1950, les ateliers de la forge et un cubilot installé près du haut fourneau servent à produire du matériel agricole à partir de ferraille refondue. Désaffecté dans les années 1950, le site est aujourd'hui restauré par la famille Delrieu (descendants de Jean Costes) et les vestiges du haut fourneau sont inscrits sur l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 29 octobre 1975. En 1830, 1 roue à aube actionne le soufflet du haut fourneau et 2 roues entraînent les 2 marteaux de l'affinerie ; encore en place : 1 paire de meules à ciment et 1 roue hydraulique horizontale. 24 ouvriers en 1832.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre ; pierre de taille ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse ; tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit à longs pans brisés

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique ; produite sur place ; roue hydraulique horizontale

Commentaire descriptif de l'édifice

Atelier de fabrication à l'état de vestiges ; ancien moulin à blé et logement de contremaître : 1 étage carré en pierre et enduit avec toit à longs pans en tuile creuse ; haut fourneau de plan carré en pierre de taille avec 2 embrasures en plein cintre et les 4 piliers du garde corps du gueulard ; pièce de stockage du combustible : halle en pierre et enduit avec contreforts, baies en plein cintre, charpente en bois apparente et toit à longs pans en tuile creuse ; logement patronal à 1 étage de comble en pierre avec toit à longs pans brisés actuellement en tuile mécanique

Commentaires d'usage régional

Baie rectangulaire,arc plein cintre

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté ; restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1975/10/29 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Haut fourneau

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Kabouche Marie

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel ; arrdt_fumel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37

1/9