Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre-ès-Liens

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens

Localisation

Localisation

Occitanie ; 46 ; Rouffilhac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Gourdon

Références cadastrales

2011 A 237

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle (?) ; 14e siècle (?) ; 2e moitié 15e siècle (?)

Description historique

Longtemps à la collation épiscopale, la paroisse est donnée au début du 14e siècle à la collégiale du Vigan par l'évêque Raymond de Pauchel qui en devient l'abbé (Clary, 1986). L'église a connu plusieurs phases de construction et de reconstruction au cours du Moyen Age, qu'il faudrait pouvoir préciser et dont les datations restent incertaines. La nef conserve quelques vestiges d'un premier état qui pourrait dater de la fin du 12e siècle ou du début du 13e siècle. La chapelle nord a peut-être été ajoutée dès le 14e siècle. Il semble qu'une importante reconstruction soit intervenue après la guerre de Cent ans, peut-être dans la seconde moitié du 15e siècle, au cours de laquelle aurait été ajoutée la chapelle sud. Le portail ouest ne paraît pas antérieur au 16e ou au 17e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille ; moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate ; calcaire en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Cul-de-four ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit à deux pans ; croupe ; croupe ronde ; toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

L'élévation sud de la nef conserve un portail muré, couvert d'un arc brisé et dont l'arête est abattue en gorge, qui pourrait appartenir à un état de la fin du 12e siècle ou du début du 13e siècle mais aurait été remonté à en juger d'après la maçonnerie assez médiocre qui l'entoure. A ce premier état appartiendrait en fait l'élévation nord de la nef, bâtie en pierre de taille soigneusement appareillée et rythmée par deux contreforts sans correspondance avec le pilastre conservé à l'intérieur. Une rupture apparaît dans la maçonnerie à proximité de la chapelle nord dont l'appareil de pierre de taille est très différent. Dépourvue de contreforts, la chapelle est néanmoins voûtée d'ogives ; les nervures retombent sur des chapiteaux à corbeille à facettes qui s'achèvent en culot. L'abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four reste dans la tradition romane ; ses trois fenêtres sont largement ébrasées à l'extérieur et elle est couronnée par une mince corniche seulement chanfreinée. L'ajout de la chapelle sud a transformé l'édifice en église à transept ; les nervures de la voûte de la chapelle retombent sur des culots prismatiques alors que celles de la croisée pénètrent directement dans les angles. La faible largeur de l'arc triomphal, à arêtes vives, est peut-être héritée de l'édifice primitif. La croisée est surmontée d'une tour-clocher dont le niveau supérieur a sans doute été remanié à plusieurs reprises.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Agneau mystique ; quadrilobe

Description de l'iconographie

La clef de voûte de la croisée porte un quadrilobe, celle de la chapelle nord l'Agneau mystique.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles ; Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47