POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Église paroissiale Saint-Saturnin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Saturnin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Saturnin

Localisation

Localisation

Occitanie ; 46 ; Camburat

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Figeac Ouest

Références cadastrales

2009 0C 01 668

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle (?) ; limite 13e siècle 14e siècle ; 3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1790

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

L'ancienne nef et la tour-clocher peuvent dater de la seconde moitié du 12e siècle, ainsi que le chapiteau remployé comme pied du bénitier. La reconstruction de l'abside, sur un plan carré, doit sans doute être située à la fin du 13e siècle ou au début du 14e siècle. Une chapelle avait été ajoutée au sud, à une époque indéterminée : il n'en subsiste plus que le vestige d'un arc formeret, car elle a été détruite lors de la construction de la nouvelle nef, dans les années 1854-1855 (Clary, 1986). Le cadran solaire placé sur la tour-clocher porte la date de 1790. Vitraux de Saint-Blancat à Toulouse, datés de 1919.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique ; ardoise

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; fausse voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ancienne nef, orientée, est construite en moyen appareil de pierre de taille ; elle présentait à l'ouest un portail dont ne subsiste plus que le rouleau d'un arc en plein cintre. Elle est surmontée à l'ouest d'une tour-clocher dont le premier niveau est ouvert par une longue baie couverte d'un arc en plein cintre. La seule fenêtre conservée sur l'élévation sud de la nef est couverte par un linteau délardé en plein cintre. L'ancienne abside, de plan carré et en pierre de taille, est couverte d'une croisée d'ogives à clef sculptée. Au départ du mur est de la nouvelle nef reste visible à l'intérieur une partie d'un arc formeret qui indique qu'il y avait là une chapelle voûtée d'ogives. Les couvrements des deux nefs, de la croisée et du choeur actuel sont probablement des fausses voûtes.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement végétal ; animal ; tête humaine ; entrelacs

Description de l'iconographie

La clef de voûte de l'ancienne abside porte un animal dans une couronne de feuilles ; les culots sont ornés de têtes humaines. Un chapiteau remployé comme pied de bénitier est orné de deux rangs de feuilles lisses et d'un rang d'entrelacs.

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Chapiteau roman remployé comme pied de bénitier classé M.H. au titre Objet (PM46000065).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles ; Scellès Maurice ; Pêcheur Anne-Marie

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47