POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Église paroissiale Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Martin

Localisation

Localisation

Occitanie ; 46 ; Souillac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Souillac

Références cadastrales

2009 0L 01 1272

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Milieu 12e siècle ; 17e siècle

Description historique

L'église Saint-Martin a été l'église paroissiale de Souillac jusqu'à la Révolution. On ne sait rien de l'église romane dont provient sans doute le tympan sculpté, datable du milieu du 12e siècle, en remploi dans le portail ouest. L'édifice a été entièrement reconstruit à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle. Après les dommages subis pendant les guerres de Religion, la nef est réparée au 17e siècle, mais la tour-clocher est laissée à l'état de ruines. Désaffectée en 1790, l'église est cédée en 1806 par la fabrique à la commune, qui la transforme en hôtel de ville ; au début du 20e siècle, la nef est transformée en salle des fêtes et théâtre (J. Monteil, 1937). L'abside a été détruite et remplacée par un bâtiment tourné vers le boulevard destiné à l'hôtel de ville. Après 1985, l'édifice a été restauré pour l'Office du tourisme et la nef de l'église sert aujourd'hui de salle d'exposition.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; pierre de taille

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est à nef unique, voûtée d'ogives à liernes et tiercerons, excepté la première travée dont la croisée d'ogives est simple. Des arcades murées semblent indiquer qu'un certain nombre de chapelles avaient été construites entre les contreforts de la nef. Une seule subsiste au nord : un écu armorié est sculpté sur un piédroit de l'arc d'entrée ; elle est couverte d'une voûte d'ogives à liernes et tiercerons. Du clocher ne subsistent que les murs est et sud ; un porche précédait le portail où ont été remployés des éléments d'un tympan roman.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries ; IHS ; ornement végétal ; ange ; Vierge ; Christ glorieux

Description de l'iconographie

Le tympan roman remployé représente le Christ trônant entre la Vierge et saint Jean, et deux anges (dont un a disparu). A l'entrée de la chapelle nord, armoiries non identifiées : écartelé aux 1 et 4 de (...) au griffon de (...), aux 2 et 3 de (...) à deux fasces de (...) ; les clefs de voûte portent des écus lisses, une marguerite, une inscription qui n'a pas été lue et, au centre, un écu timbré de l'IHS tenu par deux anges.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/04/22 : classé MH ; 1925/06/23 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Beffroi : classement par arrêté du 22 avril 1925 ; Ancienne église Saint-Martin : classement par arrêté du 23 juin 1925.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles ; Scellès Maurice

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47