Église paroissiale Saint-Victor

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Victor

Titre courant

Église paroissiale Saint-Victor

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Cuzance

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Martel

Lieu-dit

Rignac

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 12e siècle (?), 16e siècle (?), 19e siècle (?)

Description historique

La première mention connue de Saint-Victor de Rignac apparaît avec une donation faite en 1258 par Fortanier de Gourdon à son fils Pons ; c'était un prieuré de l'abbaye de Souillac (Clary, 1986). L'église date sans doute pour l'essentiel de la première moitié du 12e siècle. Un bas-côté de deux travées puis une chapelle ont été ajoutés peut-être au 16e siècle. La chapelle nord a été construite en 1854 (Chaumet, 1991).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

2 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; voûte en berceau plein-cintre ; cul-de-four ; coupole sans trompe

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, croupe ronde, toit polygonal

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est construite en pierre de taille hormis les deux chapelles et le bas-côté édifiés en moellon. L'édifice présentait à l'origine une nef charpentée, une travée de clocher de plan carré couverte d'une coupole et une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four précédée d'une courte travée droite voûtée en berceau plein-cintre. La chapelle sud, dont la voûte d'ogives à liernes et tiercerons présente une clef armoriée, est équipée d'une cheminée. Le bas-côté sud est voûté sur croisées d'ogives, simple à l'ouest et à liernes et tiercerons à l'est ; la clef de voûte de la travée orientale porte trois fleurs de lys. La chapelle nord, du 19e siècle, était couverte d'une fausse-voûte aujourd'hui disparue (Chaumet, 1991).

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Entrelacs ; sirène ; ornement végétal ; armoiries ; fleur de lys

Description de l'iconographie

Les chapiteaux du portail sont ornés d'entrelacs. Un chapiteau de l'abside porte deux sirènes-poissons. Chapiteau de fenêtre à feuilles d'eau et base à motif de tige ondulante et demi-palmettes. Armoiries non identifiées sur la clef de voûte de la chapelle sud : écartelé, aux 1 et 4 fascé de (...) et de (...) au lambel de (...) au chef, aux 2 et 3 de (...) au chef de (...).

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1959/06/03 : classé MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice, Pêcheur Anne-Marie

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-Victor
église paroissiale Saint-Victor
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image