Château fort dit "tour à péage"

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Titre courant

Château fort dit "tour à péage"

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Bellefont-La Rauze

Précision sur la localisation

Commune fusionnée après inventaire ; autrefois sur commune de Laroque-des-Arcs

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Cahors Nord Est

Lieu-dit

Laroque-des-Arcs

Références cadastrales

2006 A3 580

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (?)

Description historique

La présence de la tour, à proximité de la fortification de falaise, suggère soit une division de la seigneurie de Laroque entre plusieurs parçonniers pour un suzerain unique, soit un partage de la suzeraineté sur la seigneurie. Les textes ont retenu uniquement la maison de Gourdon. Elle faisait hommage en 1280 à l'évêque de Cahors pour le castrum de Laroque sans que l'on sache à la possession de quel édifice cet hommage faisait précisément référence. La tour ne semble pas antérieure au milieu du 13e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Typologie du couvrement

Commentaire descriptif de l'édifice

La tour de Laroque est implantée en marge du bourg, sur une éminence rocheuse dominant les berges du Lot, aujourd'hui isolée par la tranchée de la voie routière. Elle est établie sur plan carré de 6,60 m de côté environ, les murs de près de 2 m d'épaisseur ne réservant qu'un étroit espace utile. Seul subsistent le premier niveau et, peut-être, une basse-fosse comblée sur un important soubassement plein. La porte d'entrée, sur l'élévation est, correspond à une double rangée de trous d'encastrement, sans doute liée à un dispositif d'accès en charpente. Elle est couverte par un arc déformé qui semble avoir été faiblement brisé. Une étroite fente de jour, cintrée à l'intérieur mais rectangulaire et chanfreinée à l'extérieur, ouvre sur sa face ouest. La face nord, aveugle, conserve les traces d'un bâtiment adossé disparu. Des traces d'encastrement apparaissent également sur le socle rocheux : elles attestent l'existence d'anciens bâtiments semi-troglodytiques.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1979/04/23 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

château fort dit 'tour à péage'
château fort dit 'tour à péage'
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image