Château de Lentour

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Appelation d'usage

Lentour

Titre courant

Château de Lentour

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Mayrinhac-Lentour

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Saint-Céré

Références cadastrales

1831 C1 245, 246, 2014 AM 215

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour, chapelle, exploitation agricole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (?), 14e siècle (?), 2e moitié 15e siècle (?)

Description historique

Au début du 12e siècle, Lentour serait l'un des vingt châteaux qui relevaient de celui de Castelnau-Bretenoux ; il est mentionné en 1363, quand Bertrand de Terride y reçoit l'hommage de Guérin de Valon ; en 1377, Lentour fait partie des châteaux dont s'emparent les Anglais (G. Lacoste, 1885). Le fief est vendu en 1420 à Jean de Bonafous, et en 1504, Lyon de Bonafous est seigneur de Teyssieu et de Lentour, tenus du vicomte de Turenne (L. d'Alauzier, 1984). Le fief est donné en dot à Françoise de Bonafous qui épouse Raymond de Gontaud-Cabrerets, puis passe à Antoine de Noailles par son mariage avec leur fille Jeanne en 1540. Les Noailles conservent Lentour jusqu'à la Révolution, mais dès 1640 le château et ses terres sont donnés en fermage. En 1881, L. Combarieu signale les "restes" d'un château.
Les plus anciens vestiges de bâtiments identifiés sur le site dateraient du 13e ou du 14e siècle (F. Cavalié,1991). Le logis conservé appartient à la reconstruction de l'après-guerre de Cent ans, et peut dater de la seconde moitié du 15e siècle ou du début du 16e, comme sans doute aussi l'enceinte flanquée de tours rondes.
Dans les années 1980, alors que débutaient des travaux de restauration, des fragments de sculpture du 15e siècle ont été mis au jour dans les ruines de la chapelle ; la tour d'escalier du logis, dont il ne restait que les six premières marches, a été reconstruite avec des matériaux récupérés d'un château voisin (C. Didon, 1996)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château a été construit sur une butte où est aménagée une terrasse rectangulaire d'une cinquantaine de mètres de côté, enclose sur trois de ses côtés par une enceinte flanquée à l'est de deux tours rondes munies de canonnières. Le corps de logis, très restauré, est un bâtiment rectangulaire à tour d'escalier en façade : son élévation nord appartient une construction du 13e ou du 14e siècle. D'un autre bâtiment du 13e ou 14e siècle subsistent les murs sud et est, bâtis en appareil régulier, ainsi que ce qui a été identifié comme la chapelle.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006 ; 2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

château de Lentour
château de Lentour
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image