Château de Presque

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Presque

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Saint-Médard-de-Presque

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Saint-Céré

Lieu-dit

Presque

Références cadastrales

1831 A2 856, 858 à 860, 2014 A 680, 683, 685

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour, chapelle, jardin d'agrément, exploitation agricole, pigeonnier

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle

Description historique

La terre de Presque est mentionnée en 960 par un acte du cartulaire de l'abbaye de Beaulieu, qui la cède à une date indéterminée aux Bonafos (C. Didon, 1996), une importante famille de chevaliers issue des Pestilhac.
En 1504, Antoine de Bonafous dénombre pour la maison de Presque (L. d'Alauzier, 1985). Les Bonafous conservent la seigneurie jusqu'à sa vente en 1712 aux Costa de Beaulieu. Le château est laissé à l'abandon et lorsqu'il est vendu à un marchand de biens de Saint-Saint-Céré en 1877, il n'a plus ni portes ni fenêtres. La dernière descendante des Costa de Beaulieu détruit toutes les archives en 1951 (C. Didon, 1996).
Sans doute sur des bases plus anciennes (d'époque romane d'après F. Pressouyre, 2006), le château a été construit au 17e siècle pour les Bonafos-Presque, les deux pavillons carrés étant ajoutés en 1690 (C. Didon, 1996). L'aile ouest aurait été ajoutée au 18e siècle. L'étable du 17e siècle a été surélevée au 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Schiste en couverture, tuile plate, tuile creuse

Typologie de plan

Plan régulier en L

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit conique, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château a été construit au fond de la petite vallée du ruisseau du Merdadou, isolé à moins d'1,5 km du village de Saint-Médard. L'édifice se compose d'un corps de logis principal encadré des deux pavillons ajoutés en 1690, et d'une aile en retour plus basse à l'ouest, construite au 18e siècle. Celle-ci est flanquée d'une tour ronde qui fait pendant à celle de l'angle sud-est du mur de clôture de la cour dans laquelle on pénètre par un portail à arc en anse de panier surmonté d'une échauguette. La chapelle, disposée dans le corps principal, est couverte d'une voûtes d'ogives à liernes, dont les profils des nervures sont caractéristiques du 17e siècle : elle a conservé son décor peint historié. Un décor de tiges végétales, de vases et de bouquets est peint sur la voûte d'arêtes du pigeonnier.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Armoiries identifiées des Bonafos-Presque sur les peintures de la chapelle et sur la grange-étable : écartelé, aux 1 et 4 (d'azur ou d'argent ?) à la bande (d'argent ?), aux 2 et 3 de gueules au besant d'argent surmonté d'un lambel de trois pièces aussi d'argent.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM46000869, IM46000893

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006 ; 2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

château de Presque
château de Presque
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image