Église paroissiale Saint-Martial

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martial

Titre courant

Église paroissiale Saint-Martial

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Tauriac

Précision sur la localisation

Auparavant commune de Fons

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Bretenoux

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age, 1ère moitié 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1549

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

L'abside de plan carré et les murs de la nef sont antérieurs à la grande campagne de travaux du 16e siècle, et appartiennent sans doute au Moyen Age : faute d'une analyse précise des maçonneries, il est difficile de proposer actuellement une datation plus précise. La base de la première travée du bas-côté nord pourrait aussi être médiévale et le plan de la deuxième travée laisse supposer une campagne de travaux spécifique. La clef de la voûte de la deuxième travée de la nef porte la date 1549 et les vestiges de peintures murales conservées dans le comble indiquent que la nef était à l'origine charpentée. Ces deux états de la nef centrale empêchent d'appliquer, sans une démonstration plus complète, la même datation aux deux bas-côtés que l'on situera provisoirement dans la première moitié du 16e siècle. Reste également incertaine la datation des premiers niveaux du clocher et du portail ouest. Le dernier niveau du clocher date du 19e siècle, époque où est sans doute également construite la sacristie.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, grès, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate, ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe ronde, flèche polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est couverte d'ardoise à l'exception de la sacristie couverte de tuiles plates. Le choeur est voûté d'un berceau en plein cintre ; la nef centrale et la deuxième travée du bas-côté nord sont couvertes de voûtes d'ogives, la première travée du bas-côté nord et les deux travées du bas-côté sud de voûtes d'ogives complexes, à liernes et tiercerons ou à clefs multiples.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Tête humaine ; sirène ; soleil ; lune ; étoile ; MA ; IHS ; Christ

Description de l'iconographie

Les chapiteaux qui reçoivent les arcs des voûtes sont sculptés de têtes humaines, l'un des chapiteaux de la nef porte deux sirènes.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1987/09/22 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Saint-Martial, y compris les peintures murales (cad. AL 65) : classement par arrêté du 22 septembre 1987 ; peintures classées O.M. 10 10 1906 (arrêté)

Référence aux objets conservés

IM46000899, IM46105674, IM46105672, IM46105673, IM46105676, IM46105671, IM46000875, IM46105675, IM46207348

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice, Pêcheur Anne-Marie

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-Martial
église paroissiale Saint-Martial
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image