Église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Marie-Madeleine

Titre courant

Église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Teyssieu

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Bretenoux

Références cadastrales

2005 A1 11

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 15e siècle, 19e siècle

Description historique

De l'église du 12e siècle subsiste l'abside précédée d'une travée droite. La chapelle nord, dédiée à la Vierge, date peut-être du 15e siècle ; la clef de la voûte porte un écu d'or à trois pals de gueules, proches des armoiries d'argent à trois pals de gueules des Robert de Lignerac, mais aucun membre de cette famille ne semble apparaître à Teyssieu. La date de construction de la chapelle sud, et du doublement de la chapelle nord, formant collatéraux, n'est pas connue. Le voûtement de la nef n'est peut-être pas antérieur au 19e siècle. D'après l'abbé Clary, l'église a été remaniée en 1859 et réparée en 1877 (1986). La sacristie néo-gothique est cependant datée de 1895. Les vitraux sont signés et datés : Louis Gesta de Toulouse, L. V. Gesta 1886, G. P. Dagrant Bordeaux 1910, Henri Gesta Toulouse 1923.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'ogives ; cul-de-four ; voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit à deux pans, croupe ronde, flèche carrée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est couverte de tuiles creuses à l'exception de l'abside, de la sacristie et du clocher qui sont couverts d'ardoises. Le chevet roman est construit en pierre de taille de granite. L'abside voûtée cul-de-four est épaulée par des contreforts rayonnants entre lesquels prennent place les fenêtres à tore, colonnettes et chapiteaux frustes ; elle est précédée d'une travée droite couverte par un berceau en plein-cintre. Deux chapelles à deux travées largement ouvertes sur la nef par des grandes arcades forment collatéraux. La 2e travée de la chapelle nord est couverte par une voûte d'ogives, sa première travée ainsi que la chapelle sud et la nef sont couvertes de voûtes d'arêtes. Un chapiteau roman de grande taille est remployé comme culot dans le mur nord de la nef.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture, vitrail

Indexation iconographique normalisée

Entrelacs ; lion ; oiseau ; ornement végétal ; armoiries

Description de l'iconographie

Un chapiteau roman en remploi dans la nef porte deux lionnes entrecroisées. Les chapiteaux et les base du choeur sont sculptés d'entrelacs, d'oiseaux et de végétaux stylisés. Armoiries non identifiées sur la clef de voûte de la chapelle nord : d'or à trois pals de gueules. La nef conserve les traces d'une litre funéraire, timbrée par endroits d'armoiries non identifiées : d'argent à la bande d'or bordée de gueules (?).

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/11/23 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM46000877, IM46105585, IM46105594, IM46105593, IM46105582, IM46105583, IM46105584, IM46105586, IM46105587, IM46105588, IM46105589, IM46105590, IM46105591, IM46105592, IM46105595, IM46105596, IM46207362, IM46207988

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
château fort, dit Tour de Teyssieu
château fort, dit Tour de Teyssieu
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image