Église paroissiale Saint-Pierre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Molières

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Lacapelle-Marival

Références cadastrales

2005 AB01 42, 44

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière, réduit

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 15e siècle, 2e quart 18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1740

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

De l'église du 12e siècle subsistent l'abside et la travée de chour. La nef unique (du 13e siècle ?) construite en moyen appareil de grès régulier conserve les traces d'arcs formerets et de culots qui constituent les vestiges du voûtement sur croisée d'ogives disparu. Percées dans les maçonneries primitives de la nef, les chapelles latérales résultent de plusieurs campagnes successives de travaux menées entre le 15e et le 18e siècle, parmi lesquels ceux de 1740, date inscrite sur la porte du bas-côté nord. Le plafond caréné qui a remplacé les voûtes d'ogives de la nef pourrait dater de cette époque. Les chapelles sont transformées en bas-côtés au 19e siècle par l'adjonction d'une travée, sans doute en 1847.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture, ardoise, tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé ; cul-de-four ; voûte d'ogives ; voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe ronde, toit à deux pans, appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

L'abside romane, couverte en cul-de-four, est précédée d'une travée droite voûtée en berceau brisé. Aucun vestige ne subsisterait d'une nef romane. Précédant l'insertion des chapelles orientales en 1847, les chapelles occidentales ont été réinsérées dans la maçonnerie en pierre de taille de la nef. Leurs arcs d'entrée moulurés de larges gorges et le profil en tore gras à listel des nervures de leur voûtes seraient à placer tardivement dans le 15e siècle ou au début du 16e siècle.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Entrelacs ; ornement végétal

Description de l'iconographie

Les deux chapiteaux de l'arc triomphal sont ornés d'entrelacs et de motifs végétaux.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-Pierre
église paroissiale Saint-Pierre
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image