Église paroissiale Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Martin

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Les Junies

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Catus

Lieu-dit

Canourgues

Références cadastrales

2010 B02 404

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 13e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Limite 15e siècle 16e siècle

Description historique

La paroisse de Canourgues était une possession de l'Eglise de Cahors, et tenait peut-être son nom au fait qu'elle appartenait principalement aux chanoines du chapitre ; en 1214, l'évêque Guillaume de Cardaillac récompense Bertrand de Jean des services rendus pendant la croisade des Albigeois en lui donnant la terre et la seigneurie de Canourgues, qui prendront le nom de Les Junies (Clary, 1986). L'église peut dater de la première moitié du 13e siècle, et l'on est tenté de lier la reconstruction complète de l'église paroissiale à l'arrivée du nouveau seigneur. A la fin du 15e siècle ou au début du 16e, le percement de deux nouvelles fenêtres dans les élévations latérales du chevet et d'un nouveau portail accompagne la réalisation d'un important décor peint.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique, calcaire en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à deux pans, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est à nef unique et à chevet plat à contreforts enveloppants aux angles. Elle est bâtie en bel appareil de pierre de taille, où apparaissent les alignements des trous de boulins destinés aux échafaudages. Le chevet, de plan carré, est couronné par une corniche à modillons, sculptés un sur deux, interrompue par les contreforts. Les fenêtres d'origine sont étroites et couvertes de linteaux délardés en arc brisé, exceptée la fenêtre d'axe du chevet couverte d'un arc brisé et largement ébrasée, et dont l'angle est souligné par un tore, de la même manière que le portail dont subsistent les vestiges dans l'élévation nord de la nef. Le portail du 15e siècle a été percé un peu plus vers l'ouest. La nef, dépourvue de contreforts, a été prévue pour être charpentée, mais pas le choeur, dont la voûte n'a cependant jamais été construite. Des pierres d'attente placées dans la partie basse du clocher-mur installé sur l'arc triomphal peuvent laisser penser que l'on avait projeté d'élever une tour-clocher sur le choeur. De nombreux décors peints sont à découvrir aussi bien sous les badigeons qui couvrent le plafond du choeur et les murs du choeur et de la nef. Les couvertures de la nef et du chevet sont modernes ; des lauzes subsistent en égout du toit.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Tête humaine ; ornement animal

Description de l'iconographie

Les modillons du chevet sont sculptés de têtes humaines et d'animaux, ainsi qu'un lapin et un chien.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1973/07/11 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM46000814

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

La qualité de l'architecture et décor peint qui est sans doute conservé dans tout l'église justifierait un classement MH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-Martin
église paroissiale Saint-Martin
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image