Église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame de l'Assomption

Titre courant

Église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Mauroux

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Puy-l'Evêque

Lieu-dit

Cabanac

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle (?), 12e siècle (?), 4e quart 13e siècle (?), 1er quart 14e siècle (?), limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

L'église de Cabanac serait mentionnée dès le 10e siècle, dans le testament de l'archidiacre Engilbert ; d'abord à l'évêque, elle appartient au chapitre vers 1254, par échange avec l'église de Caix ; elle serait placée sous le vocable de Notre-Dame de l'Assomption (Clary, 1986). L'abside pourrait dater de la fin du 11e siècle ou du début du 12e siècle. A la fin du 13e siècle ou au début du 14e siècle est élevée la tour-clocher portée par une travée d'avant-choeur : sa voûte est renforcée d'un arc doubleau dont les culots sont sculptés de têtes humaines. Un logis dont subsiste une large partie des élévations, et auquel appartient la porte murée du mur nord de la nef, s'élève alors à l'ouest, dans l'axe de la nef, très courte, de l'église médiévale. La construction à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle de deux grandes chapelles formant transept permet de réunir l'ancien logis à l'église dont la nef est ainsi considérablement agrandie. Le voûtement date peut-être de cette époque, mais les pilastres d'inspiration néo-classique ne sont sans doute pas antérieurs au 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture, tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; voûte en berceau plein-cintre ; cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit à un pan

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis

Commentaire descriptif de l'édifice

Le chevet se compose d'une abside précédée d'une travée droite surmontée d'une haute tour-clocher. L'abside est bâtie en moellons équarris et disposés en assises régulières, et couverte de lauzes de calcaire. Elle conserve sa fenêtre d'axe à linteau délardé en plein-cintre. Elle est voûtée en cul-de-four et séparée de la travée d'avant-choeur par un arc étroit et bas, à claveaux étroits et dépourvu d'impostes. La travée d'avant-choeur est couverte d'un berceau en plein-cintre. Le clocher qui la surmonte a englobé les vestiges d'un clocher-mur à deux baies campanaires encore visibles dans l'élévation est ; les baies du dernier niveau sont à réseau de pierre, ce qui est peu fréquent. Les deux premières travées ouest de la nef conservent les vestiges d'un bâtiment antérieur, avec une retraite de maçonnerie correspondant à un niveau de plancher, une porte qui ouvrait au sud et des jours éclairant le niveau de soubassement. Le cimetière conserve deux tombeaux, dont un remonté, qui sont sans doute des enfeus médiévaux.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Tête humaine ; animal fantastique

Description de l'iconographie

Ce sont peut-être des animaux fantastiques qui forment les gargouilles du clocher. Les culots de la travée de choeur sont ornés de têtes humaines.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1989/02/16 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Clocher inscrit MH.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Notre-Dame
église paroissiale Notre-Dame
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image