Église paroissiale Saint-Louis

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Louis

Titre courant

Église paroissiale Saint-Louis

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Montcabrier

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Puy-l'Evêque

Références cadastrales

1999 D 553

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 13e siècle (?), 1er quart 14e siècle (?), 18e siècle, 4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 15e siècle

Description historique

L'église est dédiée à saint Louis, canonisé en 1297. La construction est peut-être engagée dès la fondation de la bastide entre 1287 et 1298 : les chapiteaux des chapelles sont en effet tout à fait semblables à ceux du massif occidental de la cathédrale de Cahors, construit dans les années 1280. Le portail occidental pourrait dater des années 1290 ou du début du 14e siècle. Les voûtes des deux chapelles sont reconstruites à la fin du 15e siècle. Montcabrier finit par supplanter Pestilhac, dont elle était d'abord annexe, et devient le siège de l'archiprêtré (Clary, 1986).
Au 18e siècle, au cours d'une importante campagne de travaux, de nouvelles fenêtres sont aménagées, les voûtes de la nef sont refaites et la sacristie est ajoutée derrière le choeur. La foudre détruit le clocher et la couverture de la première travée de la nef en 1889 : il est alors décidé de supprimer la première travée et de démonter la façade avec son portail pour la réédifier contre la deuxième travée : les travaux sont réalisés à la fin du 19e siècle par l'entreprise Crispel de Puy-L'Evêque.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église n'est pas orientée, mais s'inscrit, avec un léger décalage cependant, dans le plan de la bastide axé sud-ouest - nord-est ; avant son recul à la fin du 19e siècle, sa façade s'alignait à peu près sur le côté de la place. Le grand portail offre la particularité, unique en Quercy, d'avoir un tympan orné d'un réseau de pierre dont la partie supérieure est ajourée à l'instar d'une rose ; il contient deux portes jumelles, couvertes par des arcs brisés segmentaires, séparées par un trumeau dont le dais abritait sans doute une statue de la Vierge. La façade est couronnée par un clocher-mur en pignon à cinq baies campanaires. Deux portails, secondaires aujourd'hui murés, ouvraient sur la nef : le portail ouest a un couvrement original, avec un arc chantourné ; le portail oriental est masqué par une construction accolée.
La nef, unique, comptait quatre travées ; deux chapelles et le chevet plat ouvrent sur la première travée. L'église était probablement entièrement couverte de voûtes d'ogives, qui ont été remplacées par des berceaux à lunettes sur la nef et le choeur. Les chapelles conservent chacune une armoire murale, trilobée au nord, avec la moitié d'un quatre-feuilles au sud. Celle de la chapelle nord accueille une statue-reliquaire de saint Louis. Dans la chapelle sud est placé le tombeau d'Hugues de la Serre, archiprêtre de Pestilhac mort en 1743.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement végétal ; chien ; lion

Description de l'iconographie

Les chapiteaux des portails et des chapelles sont ornés de groupes de feuilles boursouflées et les rampants de l'archivolte du portail sud de crochets feuillagés, les culots de l'archivolte sont en forme de chien et de lion.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/10/26 : inscrit MH partiellement ; 2003/06/02 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La façade occidentale : inscription par arrêté du 26 octobre 1925. L'église en totalité : inscription par arrêté du 2 juin 2003.

Référence aux objets conservés

IM46000836, IM46206691, IM46206694

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Portail

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-Louis
église paroissiale Saint-Louis
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image