Canal de navigation dit Canal de Briare

Désignation

Dénomination de l'édifice

Canal de navigation

Appelation d'usage

Canal de Briare

Titre courant

Canal de navigation dit Canal de Briare

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Loiret (45)

Précision sur la localisation

Oeuvre sur plusieurs départements : 89

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Centre

Partie constituante non étudiée

Étang, vanne, port, aqueduc, rigole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 17e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1604, 1642, 1879

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le 5 février 1604, Hugues Cosnier emporte l'adjudication du canal de Briare et s'engage à le construire en trois ans. Avec l'accord d'Henri IV et de Sully, il modifie quelques détails du devis dressé par les ingénieurs du roi. Il préfère des écluses en maçonnerie à celles prévues en charpente, il rectifie le tracé du canal et réduit sa longueur en établissant une échelle d'écluses à Rogny-les-sept-écluses (Yonne). Le chantier débute le 20 juin 1605. L'assassinat d'Henri IV, cinq ans plus tard, entraîne l'arrêt temporaire des travaux, repris en 1628 par le maréchal d'Effiat, Surintendant des Finances, qui fait de nouveau appel à Cosnier. La mort de ce dernier en 1629, puis celle du maréchal d'Effiat interrompent à nouveau le chantier. Six ans plus tard, Guillaume de Boutheroue et Jacques Guyon, receveurs des aides et des tailles et payeurs des rentes des Elections de Beaugency et de Montargis, ainsi que François Boutheroue, bourgeois d'Orléans, proposent au roi d'achever les travaux à leurs frais. En 1638, Louis XIII accorde des lettres patentes et des titres de noblesse les autorisant à percevoir un droit de péage sur le canal de Briare. La Compagnie des Seigneurs du canal est créée et le canal livre passage au premier bateau en septembre 1642. Au XVIIIe siècle, deux nouvelles sorties en Loire à Briare sont ouvertes : à Rivotte en 1732 et à Baraban en 1793. Après avoir traversé la Révolution, la Compagnie des Seigneurs du canal est rachetée en 1860 par l'administration impériale. Le canal de Briare subit des restaurations importantes (élargissement et allongement des écluses, exhaussement des ponts) suite à la loi Freycinet de 1879.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre de taille, brique

Commentaire descriptif de l'édifice

Le canal à bief de partage de Briare joint les villes de Briare et de Montargis (puis Châlette-sur-Loing). Il établit une liaison entre la Loire et la Seine via le Loing. Durant l'Ancien Régime il a assuré un meilleur approvisionnement de Paris en lui offrant les produits du bassin de la Loire. Le canal comprend 36 écluses et mesure 57 kilomètres. Il traverse les communes de Briare, Ouzouer-sur-Trézée, Rogny-les-Sept-Ecluses (89) , Dammarie-sur-Loing, Châtillon-Coligny, Sainte-Geneviève-des-Bois, Montbouy, Montcresson, Conflans-sur-Loing, Amilly, Montargis, Chalette-sur-Loing . 27 dossiers individuels ont été ouverts : réservoir du Bourdon à Saint-Fargeau (89) , borne de jonction à Montargis, passerelle courbe à Montargis, croix de chemin à Montargis, site d'écluse de la Marolle à Montargis, passe-corde du pont du Moulin des Tours à Montcresson (étudié dans la base Palissy) , site d'écluse de Montbouy, pont des Salles à Montcresson, pont tournant à Châtillon-Coligny, lavoir de Châtillon-Coligny, maison éclusière de Châtillon-Coligny, déversoir de superficie de la Ronce à Sainte-Geneviève-des-Bois, pont-levis de Briquemault à Châtillon-Coligny, pont oscillant de Dammarie-sur-Loing, site d'écluse du Moulin Brûlé à Dammarie-sur-Loing, site d'écluse de Rogny-les-Sept-Ecluses (89) , pont de halage à Ouzouer-sur-Trézée, maison éclusière de la Gazonne à Ouzouer-sur-Trézée, maison éclusière de Notre-Dame à Ouzouer-sur-Trézée, maison éclusière de Courenvaux à Ouzouer-sur-Trézée, château des Seigneurs du canal à Briare, croix de chemin à Briare, docks de Briare, pont de Baraban à Briare, docks de la Cognardière à Briare, site d'écluse de Baraban à Briare, établissement élévateur des eaux à Briare.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM45000901

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mauret-Cribellier Valérie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de la région Centre)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/243
pont des Salles (canal de Briare)
pont des Salles (canal de Briare)
© Région Centre - Inventaire général
Voir la notice image