Phare de la pointe Saint-Gildas (Etablissement de signalisation maritime n°979/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la pointe Saint-Gildas (Etablissement de signalisation maritime n°979/000)

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Loire-Atlantique (44) ; Préfailles

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de Saint-Nazaire

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Loire (partie sud-est de estuaire de la)

Partie constituante non étudiée

Sémaphore, maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le 7 août 1860, une décision est prise pour la construction d'un sémaphore à la pointe de Saint-Gildas. Travaux réalisés en 1861. En 1949, la Marine met un terme aux activités du sémaphore. Un balisage nocturne ayant été réclamé à maintes reprises et avec beaucoup d'insistance par les navigateurs, un feu provisoire est installé le 30 avril 1954 sur un poteau en béton situé sur un ancien blockhaus de la seconde guerre mondiale. (fanal de 0, 15 m, feu scintillant à secteurs blancs-rouges et verts). En 1958, le sémaphore est mis à la disposition du service des phares (DM du 14-10-55). Le feu est déplacé à l'intérieur dans l'ancienne salle de veille. Extension et agencement des logements des gardiens. Feu gardé à partir du 19-09-59. Radiobalise à compter du 19-09-59
Novembre 1962 : nouveau fanal d'horizon 0, 25 mai 1986 : fin du gardiennage.
- 1993 : démolition de la structure en béton surmontant l'ancien sémaphore et mise en place du nouveau feu actuel sur pylône. La hauteur du plan focal passe de 29, 21 m à 25, 71 m.
Le sémaphore n'étant plus utilisé par la subdivision des phares et balises, la Marine Nationale a décidé de le confier à la commune de Préfailles.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale :
Hauteur au dessus de la mer : 20, 90 m.
Taille générale : 13, 45 m.
Hauteur de la focale : 19, 85 m.
Description : Ancien sémaphore supportant une embase en béton comportant un fanal à entretien extérieur. Maison de forme irrégulière en maçonnerie de pierres lisses avec chaînes d'angle en pierres apparentes. Bâtiment blanc. Pylône et lanterne verts.
- Description technique :
1ère optique :
Autres optiques : 17 avril 1955 : feu scintillant, à secteurs blancs, rouges et verts.
Combustibles :
Aides radios : 1959 à 1999.
Electrification : 1954.
Automatisation : 1986.
- Etat actuel : Pylône implanté sur un bâtiment de forme irrégulière en maçonnerie béton lisse blanc et chaînes d'angle. Feu d'horizon scintillant 1, 2 secondes à 6 secteurs colorés blancs, rouges, verts. Fanal à entretien extérieur. Optique d'horizon 360°. Focale 0, 25 m. Lampe halo 180W. Portée 12 milles.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-FORME-POLYG ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Phare de la pointe Saint Gildas (Etablissement de signalisation maritime n°979/000)
Phare de la pointe Saint Gildas (Etablissement de signalisation maritime n°979/000)
© Francis Dreyer ; © Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises ; © Ministère de la culture
Voir la notice image