Phare d'Aiguillon (Etablissement de signalisation maritime n°872/000)

Désignation

Dénomination

Phare

Titre courant

Phare d'Aiguillon (Etablissement de signalisation maritime n°872/000)

Localisation

Localisation

Pays de la Loire 44 Saint-Nazaire

Aire d'étude

Subdivision de Saint-Nazaire

Lieu-dit

Sur la pointe d'Aiguillon

Milieu d'implantation

En ville

Parties non étud

Logement, jardin

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 18e siècle, 3e quart 19e siècle, 1er quart 19e siècle

Datation en années

1756, 1905

Auteurs de l'oeuvre

Magin (ingénieur)

Commentaire historique

La tour est construite en 1756 par l'ingénieur de la Marine, Magin sur ordre du duc d'Aiguillon, gouverneur de Bretagne afin de permettre aux navires entrant en Loire d'éviter le banc des Charpentiers mais cette tour cylindrique de 10 m de hauteur n'est pas allumée. Elle sera plusieurs fois modifiée, élevée puis abaissée, en conservant les parties techniques : optique et lanterne de 1857.

Description

Commentaire description

- Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 34 m. Taille générale : tourelle cylindrique en pierre de taille. 2e phare : Hauteur au dessus de la mer : 36 m. Taille générale : 22, 50 m. Hauteur focale 20, 50 m. Description : Rehaussement de la tourelle à 22 m en reprenant les différents appareilages. Escalier d'accès en pierre de taille. Description : 18 m. 3e phare : Hauteur au dessus de la mer : 27, 50 m. Taille générale : 15, 30 m avec signal 21, 80 m. Description : Tour en maçonnerie lisse surmontée par un voyant de visibilité pyramidal carré supportant une plateforme métallique circulaire. La lanterne est encastrée dans le voyant de visibilité. Celui-ci est constitué par un pylône métallique haut de 9, 20 m dont les faces sur la moitié supérieure sont garnies de lattes en bois horizontales non jointives. La tour est reliée par une pente d'accès encadrée de rambardes métalliques. A l'arrière de la tour logement de gardien. Jardin 1209 m2. - Description technique : 1ère optique : 01 janvier 1830 : feu fixe blanc . Autres optiques : 27 octobre 1857 : feu fixe blanc de 3ème ordre dioptrique. Optique de focale 0, 50 m. 20 janvier 1906 : idem. 1935 : feu à 4 occultations toutes les 10 secondes Optique de focale 0, 50 m au 3/5 d'horizon. 5 août 1945 : rallumage. Feu à 4 occultations toutes les 12 secondes, secteurs blancs et rouges, focale 0, 50 m. Combustibles : Huile végétale : 1830. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1906. Electrification : 1935. - Etat actuel : Tour cylindrique. Hauteur 21, 8 m en maçonnerie lisse surmontée d'un voyant de visibilité pyramidal. Hauteur : 9, 20 m. Carré supportant une plateforme circulaire. Jardin et logements 1209 m2. Peinture blanche. Feu à 9 secteurs Obscur/Rouge/Blanc à 3 occultations groupées. Optique de 0, 50 m de focale sans marque (Sautter-Harlé) de 220° (manque la coupole : stockée dans l'escalier). Support ajouré repéré L. Sautter et cie. Support de lampe repéré Henri Luchaire. Ancien support de lampe à mèches cylindriques. Lampe halo 90w. Portée 14 milles. Lanterne blanche à vitrage plan de Ø 2 m à 10 faces. Boule. Murette maçonnée. Amer blanc de 1909

Etat de conservation

Bon état

Statut juridique

Statut de la propriété

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises, © Ministère de la culture, Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Dossier

Dossier individuel

Visite guidé

VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE

Dossier adresse

Région Pays de la Loire - Centre de ressources 1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70