Maison forte ; château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte, château

Titre courant

Maison forte ; château

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Tence

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tence

Lieu-dit

Brosse (la)

Références cadastrales

1830 A2 616, 617, 618, 619, 620, 621, 1975 AC 28, 29

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Fin du Moyen Age, 4e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1778

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Sous l'Ancien Régime, La Brosse était une baronnie dont le premier seigneur connu est Pons Imbert de La Garde signalé entre 1296 et 1309. Du XIVe au XVIe siècle, de nombreuses familles se succèdent à La Brosse : Malet de La Tour-Maubourg, Rochebaron-Usson, Semur, Lavieu, Saint-Germain d'Apchon. Dans la première moitié du XVIe siècle, La Brosse passe aux Clermont de Chaste qui le conservent jusqu'en 1751. Cette famille a joué un rôle important dans le Velay lors des Guerres de Religions. En 1752, par son mariage, Marie-Charlotte de Clermont de Chaste apporte La Brosse à Marie-Louis de Caillebot de Salle, sénéchal du Velay, lieutenant général, gouverneur de la Marche en 1778. Ce dernier transforme l'ancienne maison forte en château de plaisance en 1778 (date gravée sur le fronton de la demeure). En 1789, le château est vendu à la famille Maurin dont les descendants sont aujourd'hui propriétaires. Cette demeure, dont l'état s'était lourdement dégradé depuis 1935, a été restaurée à partir des années 1970, sous la direction de l'architecte Claude Perron. Ces travaux ont surtout touché l'agencement intérieur. Une chapelle domestique dédiée à sainte Marguerite et saint Denis est signalée à La Brosse dès le 15e siècle ; il n'en subsiste aucun vestige.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Matériaux de la couverture

Basalte en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau, coupole

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château se compose d'un corps de logis oblongue et d'une tour ronde. De l'ancienne maison forte il subsiste essentiellement le sous-sol avec ses caves, la tour d'angle couverte d'un toit conique et la face nord du château. Cette dernière, surmontée de vestiges de mâchicoulis, présente des reprises de maçonnerie. La façade principale, reconstruite en 1778, offre une élévation à deux étages et cinq travées. Jusqu'au milieu du XXe siècle elle était encadrée par deux pavillons en retour d'angle a un étage sans doute construits au 19e siècle. Seul le pavillon de droite (est) subsiste aujourd'hui ; il renferme le logement des gardiens. L'escalier intérieur du château, remanié, comportait autrefois trois volées contre deux actuellement. Les trois niveaux de la tour ont une coupole en couvrement. Les dépendances jouxtent le château à l'est (remise, grange-étable). Le jardin s'étend devant la façade principale du château, au-devant d'une cour. Son extrémité sud, formant terrasse, est supportée par des voûtes en berceau.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Sur une pierre située au-dessus de la porte d'entrée figurent les armoiries des familles Caillebot de La Salle et Clermont de Chaste qui portent respectivement : d'or, à six annelets de gueules 3.2.1 et de gueules, à deux clefs d'argent en sautoir, surmontées d'un petit écusson cousu d'azur, à la fleur de lys d'or

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lionel Sauzade

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88