Ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ville

Titre courant

Ville

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Le Chambon-sur-Lignon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tence

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 17e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Description historique

Le Chambon s'est sans doute développé autour d'un petit prieuré. L'église est construite au 12e siècle. A partir du 13e siècle, Le Chambon est régulièrement cité : Prior de Chambo en 1259, Prioratus ecclesia de Chambonne en 1311, Parochia de Chambonnis en 1481. Sous l'Ancien Régime, Le Chambon est un petit mandement, possession de l'évêque, avec à sa tête un seigneur et un prieur. Il relève de la subdélégation, de la sénéchaussée et du diocèse du Puy. Vers 1550-1560 les habitants du Chambon adoptent la religion réformée. Entre 1565 et 1698, les conflits religieux affectent le Chambon : l'église est partiellement détruite. Après 1598, le culte protestant est autorisé au Chambon. A partir de 1604, un temple est construit. En 1679, le culte est interdit et le temple détruit. Le culte devient clandestin et les protestants sont réprimés. Jusqu'à la Révolution, la paroisse a diverses appellations : Le Chambon, Le Chambon-du-Prieuré, Le Chambon-de-Beaujeu. A partir de 1821, un nouveau temple est construit. Au 19e et 20e siècles, le Chambon accueille divers mouvements protestants (darbyste, armée du Salut, etc.). En 1861, construction du pont sur le Lignon. En 1893, Le Chambon devient Le Chambon-de-Tence. Dès la fin du 19e siècle le tourisme se développe avec d'abord l'accueil des enfants de St-Etienne et de Lyon, puis avec une clientèle du sud de la France, d'Afrique du Nord et des villes. Cette afflux entraîne le développement du village, la création d'hôtels et de pensions, ainsi que l'accueil chez l'habitant. En 1901, ouverture de la ligne de chemin de fer départementale reliant la vallée du Rhône à celle de la Loire avec une gare au Chambon. En 1912, création du Syndicat d'Initiative. En 1923, le chambon-de-Tence devient le Chambon-sur-Lignon. En 1938, création du Collège Cévenol. Pendant la seconde guerre, le Chambon et l'ensemble du plateau accueillent des centaines de réfugiés, notamment d'origine Juive. Aujourd'hui la vie économique du Chambon est liée aux services, à la zone industrielle (métallurgie, textile et électronique) et au tourisme.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, enduit

Matériaux de la couverture

Basalte en couverture, tuile plate mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

La ville, située sur la rive droite du Lignon, peut être divisée en trois zones. La première correspond au village ancien, construit sur un promontoire le long de la rivière. Ce secteur a été très remanié, on y remarque cependant : l'église, des bâtiments avec fenêtres à traverse et baies chanfreinées qui ne sont pas antérieurs au 17e siècle, un logis de ferme daté de 1664, le pont construit en 1861 et le moulinage créé vers 1902. Le temple est à la périphérie ouest de ce centre ancien. La seconde zone correspond aux quartiers qui se sont développés à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle entre le vieux Chambon et la ligne chemin de fer. Ces quartiers s'étirent le long des routes de Tence, St-Agrève et Devesset qui forment un carrefour au centre de la ville actuelle. C'est dans ce centre commerçant que l'on trouve le place principale, l'hôtel de ville, l'ancienne gare, les hôtels. La troisième zone est une nébuleuse formée de bâtiments noyés dans la végétation avec notamment des villas, des lotissements, le collège international et divers équipements.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lionel Sauzade

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88