Église paroissiale Saint-Pierre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Aquitaine ; Landes (40) ; Lubbon

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gabarret

Références cadastrales

2007 E 116

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (détruit), limite 15e siècle 16e siècle, 2e quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1626

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'église, mentionnée dans les "Recognitiones feodorum in Aquitania" du diocèse d'Auch (vers 1270) sous le nom d'"ecclesia de luco bono", est donnée en août 1253 par la famille Bonel de la Serre au prieuré fontevriste du Paravis (aujourd'hui commune de Feugarolles, Lot-et-Garonne) , sous la tutelle duquel est demeurera jusqu'au 18e siècle. La paroisse Saint-Pierre de Haut-Lubbon absorbe vers 1492 le territoire de celle de Saint-Martin de Bas-Lubbon, dont l'église a été détruite pendant la guerre de Cent Ans. C'est peut-être à l'occasion de cet agrandissement que l'église Saint-Pierre est, sinon reconstruite, du moins considérablement remaniée : le portail occidental, de style gothique tardif, et les fenêtres à remplages du mur sud de la nef datent probablement de cette époque. Le choeur qui prolongeait le vaisseau a disparu à une date indéterminée, tandis qu'une sacristie est bâtie sur le flanc nord en 1626. Le mur oriental du vaisseau, remanié après la disparition du choeur, est décoré d'une fresque par Marie Baranger vers 1940. L'édifice subit une restauration complète en 1990.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Alios, calcaire, moellon, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile mécanique

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Lambris de couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, pignon découvert

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice, bâti en alios (ou garluche) mêlé de calcaire et couvert de tuiles, se compose d'une simple salle rectangulaire (depuis la disparition de l'ancien choeur saillant) étayée au sud par trois contreforts triangulaires. A l'ouest, un petit porche hors-oeuvre, ouvert, constitué de banquettes de maçonnerie et de piliers de bois à aisseliers, s'adosse à un clocher-mur triangulaire raidi par deux contreforts. Une sacristie carrée épaule le vaisseau au nord-est.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), peinture (étudiée dans la base Palissy)

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM40003087, IM40003089, IM40003091, IM40003090, IM40003093, IM40003098, IM40003088, IM40003096, IM40003095, IM40003085, IM40003086, IM40003097, IM40003084, IM40003092, IM40003094

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Maisonnave Jean-Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02