Abbaye de bénédictins Saint-Jean-Baptiste

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De bénédictins

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Jean-Baptiste

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Abbaye de bénédictins Saint-Jean-Baptiste

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Landes (40) ; Sorde-l'Abbaye

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Peyrehorade

Références cadastrales

1957 AB 139 A 141, 143 A 145

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Villa antique, cour, écurie, resserre, embarcadère, logis abbatial, communs, jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Antiquité, 4e quart 11e siècle, 12e siècle, 13e siècle, 14e siècle, limite 15e siècle 16e siècle, 2e moitié 17e siècle, 3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

14e siècle, 1ère moitié 18e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Abbaye peut-être fondée fin 10e siècle ou début 11e siècle. Construction (ou reconstruction) de l'église vers la fin du 11e siècle (absidiole sud puis reste du chevet) , poursuivie au 12e siècle par le transept et la nef, terminée fin 12e siècle par la tour et la porte nord. Transept surélevé, avec fortification, fin 13e siècle, nef voûtée au 14e siècle. Destruction au 16e siècle. Reconstruction des voûtes au 17e siècle (réfection 19e siècle). Rattachement à la congrégation de Saint-Maur en 1665. Restauration de l'église et reconstruction presque totale des bâtiments conventuels de 1665 (plans du frère Robert Plouvier, 1664-1665, du frère Antoine Poumet vers 1678) au 18e siècle (sacristie, bâtiment sud, crypto-portique). Eglise devenue paroissiale en 1791, logis abbatial, dépendances, jardin vendus à M. de Caupenne. Partie des bâtiments conventuels vendue, partie servant d'hôpital militaire puis vendue à M. de Bédouich en 1822. La restauration de l'église, sur projet de l'architecte Loupot (restitution de l'état ancien) entre 1868 et 1873 amena son déclassement (classée en 1840) en 1879. Reclassement en 1909. Porterie détruite par un incendie en 1957. Cloître et cimetière mentionnés vers 1105-1119. Logis abbatial reconstruit fin 15e siècle ou début 16e sur des éléments 13e ou 14e et des fondations incluant les vestiges d'une villa fin 4e ou début 5e siècle, remaniée au 6e ou 7e siècle. Constat en 2002 : restauration du clocher en 2002.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, moyen appareil, brique, appareil mixte, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux, sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Cul-de-four, voûte d'ogives, voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe polygonale, appentis, toit en pavillon, pignon découvert, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre, escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise sur la place du bourg (porte à l'ouest et au nord) , ruines du cloître et des bâtiments conventuels au sud, dont un long bâtiment (1 étage carré, moyen appareil) sur une terrasse dominant le Gave, sous laquelle est établi un cruptoportique avec magasins et embarcadère, logis abbatial avec dépendances à l'est, séparés des bâtiments conventuels par un mur, entrée depuis la rue ; église à 3 vaisseaux de 5 travées voûtées d'ogives ; abside, absidioles (en hémicycle, cul-de-four) et transept en moyen appareil (marques de tâcheron) ; tour clocher à l'angle du transept et du bas-côté nord (appareil mixte : moyen appareil, brique) ; à l'ouest du cloître, ancien réfectoire (fenêtres 14e siècle) , à l'est salle capitulaire (voûtés d'arêtes) ; logis abbatial : 2 corps alignés (sous-sol, 2 étages carrés) , tour d'escalier hors-oeuvre

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), mosaïque (étudiée dans la base Palissy)

État de conservation (normalisé)

Restauré, mauvais état

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1909/08/25 : classé MH ; 2008/01/31 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM40000427, IM40000436, IM40000429, IM40000443, IM40000444, IM40000441, IM40000432, IM40000442, IM40000433, IM40000440, IM40000437, IM40000430, IM40000428, IM40000431, IM40000434, IM40000435, IM40000439, IM40000438

Typologie de la zone de protection

1942/10/22 : site classé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique,propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1968 ; 2002

Date de rédaction de la notice

1995

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lahonde Catherine, Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Étude d'inventaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37