Église paroissiale Saint-Michel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Michel

Titre courant

Église paroissiale Saint-Michel

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morbier ; 51 route Blanche

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Blanche (route) 51

Références cadastrales

1980 BE 109

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1836

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Dès 1827, le conseil de Fabrique souhaite construire une nouvelle église à Morbier plus vaste et plus saine que l'ancien édifice. En 1832, la modification du tracé de la route royale rend nécessaire la démolition de l'ancienne église. Le conseil municipal décide en 1833 la construction d'un nouveau bâtiment. L'emplacement définitif de la construction est choisi le 21 décembre 1833 par le préfet. L'architecte Joseph-Marie Dalloz rédige les métrés et devis estimatifs le 3 mai 1834. En 1838, le projet est modifié : "la forme de dôme est substituée à la forme de fronton" pour la couverture des clochers. La réception définitive des travaux a lieu en 1839. En 1877, des travaux sont engagés notamment pour la réparation de la toiture des coupoles des clochers. C'est l'architecte Auguste Comoy qui est chargé du projet. La réception définitive des travaux a lieu le 11 novembre 1881.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moyen appareil, essentage de tôle

Matériaux de la couverture

Métal en couverture, tuile en écaille

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Fausse voûte en berceau plein-cintre, fausse voûte en cul-de-four

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée sans travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, croupe ronde, dôme

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Le vaisseau central est couvert d'une fausse voûte en berceau plein cintre. Il est prolongé par le choeur, couvert d'une fausse voûte en cul de four et entouré d'un déambulatoire demi-circulaire. Les bas-côtés, en appentis le long du vaisseau central, rejoignent ce déambulatoire. Ils sont couverts d'un faux plafond. Le vaisseau central, plus haut que les bas-côtés, est protégée au sud par un essentage de tôle. Le choeur, ainsi que le déambulatoire sont couverts par une croupe arrondie. De part et d'autre de la façade antérieure deux clochers sont couverts d'une coupole en écaille de métal et d'un lanternon. Une horloge formant fronton est placée entre ces deux clochers dans l'axe de la façade antérieure.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2009/04/16 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM39001803, IM39001812, IM39001818, IM39001817, IM39001799, IM39001801, IM39001804, IM39001811, IM39001891, IM39001813, IM39001810, IM39001815, IM39001806, IM39001821, IM39001807, IM39001816, IM39001800, IM39001802, IM39001809, IM39001808, IM39001814, IM39001819, IM39001822, IM39001820, IM39001805, IM39001864, IM39001748

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Vercez Muriel

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10