Usine d'horlogerie Arsène Cretin-l'Ange, actuellement usine de matériel d'équipement industriel des Anciens Ets Charles Peccaud

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine d'horlogerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Usine de moteurs électriques

Appelation d'usage

Manufacture d'horloges monumentales Arsène Cretin-l'Ange puis Léon Labrosse ; Usine de moteurs électriques des Anciens Ets Charles Peccaud

Destination actuelle de l'édifice

Usine de matériel d'équipement industriel

Titre courant

Usine d'horlogerie Arsène Cretin-l'Ange, actuellement usine de matériel d'équipement industriel des Anciens Ets Charles Peccaud

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Morbier ; 94, 98 route Blanche

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Jura

Canton

Morez

Adresse de l'édifice

Blanche (route) 94, 98

Références cadastrales

1980 BE 20 à 22

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Bureau d'études, atelier de fabrication, atelier de réparation, logement patronal, garage, jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1877

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Successeur des maisons Germain Cretin-l'Ange et Les fils de Germain Cretin-l'Ange, Arsène Cretin-l'Ange est à la tête d'une affaire fondée en 1830. En 1877, il crée sa propre usine d'horlogerie, peut-être édifiée en deux campagnes. Mentionnée à la fin du siècle comme " usine à vapeur éclairée à l'électricité ", cette manufacture d'horloges monumentales est acquise en 1906 par Léon Labrosse. Poursuivant la fabrication des horloges de clocher (église Saint-Désiré de Lons-le-Saunier par exemple) , ce dernier en exporte une grande partie vers l'Espagne. En 1934, les Ets Charles Peccaud deviennent propriétaires du bâtiment, qu'ils convertissent en usine de petites moteurs électriques et d'avertisseurs pneumatiques pour automobile. Cette société est l'une des premières à produire des klaxons à compresseur électrique (jusque dans les années 1950). La production s'oriente vers les compresseurs à palettes et les moteurs électriques de précision (pour machines à coudre, etc.). Vers 1977, la S.A.R.L. des Anciens Ets Charles Peccaud ouvre une deuxième unité à Issy-l'Evêque (Saône-et-Loire) , où s'effectuent usinage, montage et bobinage des moteurs à courant continu. Le bureau d'études est maintenu à Morbier, avec l'usinage des paliers et les réparations mécaniques. Machine à vapeur dans le dernier quart du 19e siècle. Matériel en 1991 : presse à balancier, fraiseuse type G n° 12 de la Société des Moteurs Salmson (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine) , décolleteuse Brown & Sharpe de 1905 (Providence, Rhode Island, USA) , perceuse-taraudeuse américaine, tour automatique suisse. Une vingtaine de personnes dans l'usine Labrosse, plus d'une trentaine à l'usine Peccaud dans les années 1950, 4 à Morbier et une quinzaine en Saône-et-Loire en 1991.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Surface du site en m2 : 1759

Protection

Eléments remarquables dans l'édifice

Atelier de fabrication ; machine de production

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1991

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel, inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel du Jura ; métallurgie ; transformation du métal ; horlogerie ; Patrimoine industriel

1/3
usine d'horlogerie Arsène Cretin-l'Ange, actuellement usine de matériel d'équipement industriel des Anciens Ets Charles Peccaud
usine d'horlogerie Arsène Cretin-l'Ange, actuellement usine de matériel d'équipement industriel des Anciens Ets Charles Peccaud
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image