Eglise paroissiale Notre-Dame de l'Assomption, anciennement Saint-Ennemond

Désignation

Dénomination

église paroissiale

Vocable

Notre-Dame de l'Assomption ; Saint-Ennemond

Titre courant

Eglise paroissiale Notre-Dame de l'Assomption, anciennement Saint-Ennemond

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes 38 Trept

Aire d'étude

Crémieu

Référence cadastrale

1825 A2 703, 1985 A3 1235

Milieu d'implantation

en village

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 12e siècle, 3e quart 19e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Datation en années

1866, 1868

Justification de la datation

datation par source, date portée

Justification de l'attribution

attribution par source, signature

Commentaire historique

L'église Saint-Ennemond est mentionnée dans l'état des possessions de l'abbaye Saint-Chef dressé en 1172. En très mauvais état et trop petite pour la paroisse, son agrandissement est envisagé dès 1830. Plusieurs projets sont établis, jusqu'à celui de l'architecte diocésain Alfred Berruyer en 1865, qui envisage la reconstruction complète de l'édifice sur le même emplacement. Les travaux sont adjugés à l'entrepreneur François Montagnon de Siccieu-Saint-Julien-et-Carisieu, le 7 octobre 1866, et réceptionnés le 10 février 1870 (A.C. Trept). Une pierre gravée 1868 est incluse dans la façade occidentale ; une dalle commémorative, datée [juin] 1868 et portant les noms du pape, de l'empereur, de l'architecte et des personnalités de la commune, placée dans le clocher, a été cassée lors de l'installation de l'horloge en 1934. Des campagnes de restauration de la flèche du clocher ont été entreprises en 1878 et 1886. Un perron a remplacé la terrasse élevée devant l'édifice, en 1913.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, pierre de taille

Matériau de la couverture

tuile plate mécanique, ardoise

Parti de plan

plan allongé

Vaisseau et étage

3 vaisseaux

Type et nature du couvrement

voûte d'ogives

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon découvert, appentis, flèche carrée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier intérieur

Commentaire description

Eglise à 6 travées et vaisseau central aveugle. Les voûtes d'ogives de la nef retombent sur des colonnettes reposant sur des colonnes ; les voûtes d'ogives des collatéraux retombent sur les colonnes centrales et sur des colonnettes adossées aux murs latéraux.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

feuille

Précision sur la représentation

Colonnes et colonnettes sont ornées de chapiteaux feuillagés

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM38000691, IM38000698, IM38000708, IM38000687, IM38000703, IM38000694, IM38000701, IM38000705, IM38000692, IM38000697, IM38000700, IM38000712, IM38000693, IM38000696, IM38000704, IM38000710, IM38000689, IM38000690, IM38000706, IM38000688, IM38000695, IM38000709, IM38000707, IM38000699

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété publique

Références documentaires

Date d'enquête

1995

Crédits

© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick, Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70