Eglise paroissiale Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Martin

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Dizimieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Perrière (la)

Références cadastrales

1985 BU 324

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1870, 1911

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'église de la Perrière a été construite, en remplacement de l'ancienne église paroissiale en trop mauvais état, sur les plans et devis de l'architecte Hugues Quenin de Grenoble. Ceux-ci ont été fournis le 20 août 1859 et modifiés par l'architecte diocésain Berruyer. Ils prévoyaient au départ la démolition de l'ancienne église et la reconstruction à son emplacement du nouvel édifice de culte. Finalement le hameau de la Perrière a été choisi dès 1865. Commencés en 1867, les travaux ont été achevés en 1870. Cependant en 1873 la nouvelle église n'était toujours pas livrée au culte car le presbytère n'était pas encore construit. Le clocher détérioré par la foudre a été restauré en 1911.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, flèche en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice de style néogothique adopte un plan en croix latine auquel s'ajoute le clocher, accolé à l'ouest du chour. La nef voûtée d'ogives comporte trois travées et ouvre sur deux chapelles latérales également voûtées d'ogives, de même que le chour à pans coupés. Le devis mentionne que les murs sont construits en choin provenant de Dizimieu, les baies sont en pierre de taille factice en ciment de Grenoble et la flèche en tuf.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Feuillage

Description de l'iconographie

Chapiteaux à feuillage.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88