Maison forte, dite Château Vieux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Appelation d'usage

Château Vieux

Titre courant

Maison forte, dite Château Vieux

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Vertrieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Château Vieux

Références cadastrales

1826 B1 139, 1965 AC 13

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (?), 15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Hommagée en 1289 par Guyonnet et Johannet de La Balme, la maison forte de Vertrieu a sans doute été construite au 13e siècle. Elle comprenait à l'origine une cour haute surveillée par la tour maîtresse, complétée au 15e siècle par une seconde cour située à l'ouest. Au 17e siècle, la maison forte fut abandonnée au profit du château neuf, construit en bordure du Rhône par la famille de La Poype. Appelé château Vieux, l'édifice médiéval a été restauré au 19e siècle. Site architectural inscrit depuis le 12 mai 1971.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La cour haute, à l'ouest, est dominée par les ruines d'une tour maîtresse de plan carré, adossée à la courtine. Un escalier droit ménagé dans l'épaisseur de la courtine sud desservait le chemin de ronde et une bretèche. A l'ouest de cette première cour, un corps de bâtiment subsiste, desservi par une tourelle d'escalier en vis. Au sud de cet escalier se trouve l'ancienne chapelle castrale surmontée d'une pièce. La seconde cour est limitée à l'ouest par un corps de bâtiment couvert d'un toit à longs pans à deux croupes en dalles de calcaire et dont l'angle sud-ouest est occupé par une tourelle en échauguette couverte d'un toit conique. L'accès à cette seconde cour se faisait au sud par un pont-levis. Un escalier droit sur arc rampant donnait accès au corps de logis.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/04/18 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

La tour des Gardes avec ses éléments de courtine au sud et au nord, suivant la rampe d'accès à la tour et l'épaulant (cad. 1965 AC 13) : classement par arrêté du 18 avril 1988 ; le château, à l'exception des parties classées (cad. 1965 AC 12 à 14) : inscription par arrêté du 18 avril 1988.

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88