Maison forte, dite Château du Cingle

Désignation

Dénomination

maison forte

Appellation et titre

Château du Cingle

Titre courant

Maison forte, dite Château du Cingle

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes 38 Vernas

Aire d'étude

Crémieu

Lieu-dit

Château du Single

Adresse

1ère maison forte

Référence cadastrale

1825 BU 235, 1987 B3 321 à 324

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

ferme

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 14e siècle (?), 15e siècle, 16e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Bien que mentionnée pour la première fois en 1540, la maison forte du Cingle a sans doute été construite dans la deuxième moitié du 14e siècle par la famille Pèlerin. Composée à l'origine d'une tour maîtresse et d'une aile en retour à l'ouest, elle comprenait peut-être dès l'origine une courtine. Au cours du 15e siècle, l'aile sud est prolongée vers l'ouest, un corps de logis comprenant une salle basse et une salle haute est accolé au nord de la tour maîtresse, tandis qu'une tourelle occupée au premier étage par un oratoire et au second par un pigeonnier est construite à l'est, en saillie. Une aile comprenant la cuisine au rez-de-chaussée est également construite en retour d'équerre au nord de la cour. La ferme quant à elle conserve quelques éléments architecturaux datables du 16e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon sans chaîne en pierre de taille, enduit

Matériau de la couverture

tuile mécanique, calcaire en couverture

Vaisseau et étage

2 étages de sous-sol, étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble

Type et nature du couvrement

voûte en berceau

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire description

La maison forte se compose de trois corps de bâtiments qui délimitent une cour rectangulaire fermée à l'ouest par un haut mur dans lequel est percé un portail en arc plein-cintre. L'aile sud s'élève sur deux étages de sous-sol dans sa partie ouest, et un niveau de cave voûtée en berceau, en étage de soubassement, dans sa partie est. Dans l'angle sud-est une tour d'escalier en vis, en demi-hors-ouvre permet l'accès aux étages.

Technique du décor des immeubles par nature

peinture, sculpture

Représentation

fleur de lys ; fleur ; armoiries

Précision sur la représentation

Les couvre-joints du plafond du rez-de-chaussée surélevé de la tour conservent un décor peint au pochoir fleurs de lys et fleurs à quatre pétales rouges sur fond blanc. Ceux de l'aile sud ont été refaits à l'identique. Les armoiries bûchées de la famille Dauphin de Vernas (?) sont sculptées sur la porte de la tourelle d'escalier en vis.

Typologie

à tour maîtresse carrée,à cour fermée

Etat de conservation

restauré

Protection

Date protection

1975/04/25 : inscrit MH partiellement

Précisions sur la protection MH

façades et toitures, cheminée de la salle d'angle du 1er étage : inscription par arrêté du 25 avril 1975

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1996

Crédits

© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick, Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70