Maison forte, dite Château de Serrières

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Appelation d'usage

Château de Serrières

Titre courant

Maison forte, dite Château de Serrières

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Trept

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Serrières

Références cadastrales

1825 DU 343, 344, 346, 1985 DU 113, 117, 119, 123, 326 à 329

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Pigeonnier, parc

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 13e siècle 14e siècle, 4e quart 14e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 17e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La maison forte de Serrières a été fondée à la fin du 13e ou au début du 14e siècle par la famille de La Poype. De cette première période date la tour maîtresse et la partie sud de l'édifice actuel. Un premier agrandissement est intervenu dès la fin du 14e siècle comprenant l'agrandissement de l'enceinte, la construction d'un logis contre la courtine sud, l'amorce d'une aile en retour contre la courtine est et l'aménagement d'une tourelle d'escalier en vis demi-hors-ouvre dans l'angle sud-est, contre la tour maîtresse. Au 15e siècle, un corps de logis a été ajouté à l'ouest, ainsi qu'une galerie de circulation à deux niveaux, aménagée en avant du logis sud. Au début du siècle suivant, la maison forte a été complétée par une aile construite au nord, desservie par un escalier en vis logé dans une tourelle en demi hors-ouvre. Dans un second temps, l'aile est a été prolongée vers l'aile nord et un escalier a été aménagé pour desservir l'étage. Enfin, au 17e siècle, un passage voûté a été ouvert dans l'axe de la cour, remplaçant l'ancien accès fortifié. Plusieurs pièces, dont le premier étage de la galerie, ont reçu un décor peint au 17e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, tufeau, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique

Description de l'élévation intérieure

4 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte en berceau, voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit conique, toit à longs pans, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La maison forte de Serrières s'organise selon un plan quadrangulaire cantonné d'une tour maîtresse (sud-est) , d'une tourelle de plan carré qui s'élève sur un rez-de-chaussée voûté en berceau (sud-ouest) , d'une tour de plan circulaire (nord-ouest) et d'une tourelle en échauguette (nord-est). Le chemin de ronde est encore visible sur tout le pourtour de l'édifice. La tour maîtresse et la tour d'escalier sud-est conservent leurs mâchicoulis à arcs sur consoles en tufeau. La tour maîtresse et les ailes est et sud sont desservies par un escalier en vis logé dans une tourelle en demi-hors-ouvre. Les ailes nord et ouest sont desservies par un escalier en vis ménagé dans une tourelle en demi-hors-ouvre sur la porte de laquelle sont sculptées les armes de Claude de La Poype et de son épouse Françoise de La Balme-Vertrieu, mariés vers 1510. Le passage d'entrée est voûté d'arêtes. La maison forte et les dépendances sont entourées d'un vaste parc. Au nord-est se trouve le pigeonnier.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, peinture (étudiée dans la base Palissy), sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Le mur sud de la galerie du premier étage est décoré d'une peinture illustrant la généalogie des la Poype. Sur le modèle de l'arbre de Jessé, une branche jaillie du nombril d'un homme nu couché : Guillaume de La Poype, et porte les armoiries des membres de la famille jusqu'au 17e siècle. En face, le mur nord comprend des médaillons portant les devises des familles alliées aux La Poype, placés en face des armoiries correspondantes. Les armoiries de Claude de La Poype et de Françoise de La Balme-Vertrieu sont sculptées sur la porte de la tour d'escalier nord-ouest. Les armoiries de Jean de La Poype et Alix de Gaste sont sculptées sur la fenêtre du premier étage de la façade sur cour de l'aile ouest.

Commentaires d'usage régional

À cour fermée,à tour maîtresse carrée

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/01/29 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château, avec l'ancienne forge, le colombier et les murs de soutènement des terrasses (cad. 1985 D 117, 326 à 328) : inscription par arrêté du 18 mai 1992.

Référence aux objets conservés

IM38000482, IM38000483, IM38000484, IM38000485

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70