Maison forte, dite tour de Moras

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Appelation d'usage

Tour de Moras

Titre courant

Maison forte, dite tour de Moras

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Moras

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Références cadastrales

1826 CU 93, 1987 C2 272-274

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Étable, écurie, remise, four à pain, puits, parc

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 3e quart 15e siècle, 4e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1455, 1784

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Au 13e siècle, la prébende de Moras de la Tour revient à l'abbé de Saint-Chef. Cette mention laisse supposer que la maison forte de Moras était déjà construite à cette époque. Elle apparaît ensuite dans l'enquête pontificale de 1339, lors de laquelle le témoin spécifie que l'édifice possède une tour. A l'origine, la maison forte de Moras se réduisait sans doute à la tour maîtresse encore visible aujourd'hui. L'escalier en vis a été ajouté en 1455 (porte la date) probablement en même temps que la partie sud de l'aile orientale qu'il dessert. Au 18e siècle, la tour maîtresse ainsi que la façade sud ont été repercées de grandes ouvertures. La charpente de la tour date de 1784 (porte la date). Les dépendances ont sans doute été reconstruites après l'incendie du 29 juillet 1789. Dans le 2e quart du 20e siècle, la tourelle d'escalier a été refaite dans sa partie supérieure et un porche d'entrée a été construit dans le style néogothique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, calcaire en couverture

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La maison forte construite à l'est du bourg s'organise autour d'une cour fermée dont l'accès se fait par un portail en arc segmentaire. Au sud, la tour maîtresse de plan quadrangulaire s'élève sur deux étages carrés et un comble à surcroît. Elle est couverte d'un toit en pavillon en tuiles mécaniques. La porte d'origine, aujourd'hui murée, se trouve au premier étage de l'élévation nord. Plusieurs baies chanfreinées ainsi que deux meurtrières au deuxième et troisième étages sont encore visibles. Une meurtrière murée dans l'élévation est, au niveau du comble actuel, indique qu'à l'origine aucune construction n'était accolée à l'est de la tour maîtresse. La tour d'escalier en vis demi-hors-ouvre placée dans l'angle nord-est de la tour maîtresse est couverte d'un toit conique en tuiles mécaniques. Elle est précédée d'un avant-corps formant vestibule. Le logis forme retour d'équerre au nord de la tour maîtresse. Il s'élève sur un étage carré et un comble à surcroît et comporte l'ancienne cuisine avec cheminée monumentale, suivie de trois pièces de stockage voûtées en berceau. Le pigeonnier construit à l'extrémité nord du logis médiéval, sur une cave haute voûtée en berceau, fait sailli en façade est. Il a conservé sa couverture en dalles de calcaire. Les dépendances se développent au-delà du pigeonnier au nord et à l'est ainsi qu'à l'ouest de la cour. Au centre de celle-ci, le puits circulaire à margelle est protégé par un toit en pavillon supporté par quatre colonnes.

Commentaires d'usage régional

Maison forte à cour fermée et tour maîtresse carrée

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1994

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick, Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88