Eglise paroissiale Saint-Pierre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Parmilieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Références cadastrales

1826 D 159, 1970 AC 130

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle (?), 2e moitié 17e siècle, 2e moitié 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1861

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Quenin Hugues (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'église de Parmilieu est attestée dès 1150 dans un bref du pape Eugène III, et la paroisse en 1225 dans le pouillé de l'ancien diocèse de Lyon. L'édifice actuel a peut-être été construit à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle. On trouve des vestiges de cette première campagne dans le choeur (piédroits, lavabo, tablette, départ d'arcs). Les chapelles latérales sont reprises dans la seconde moitié du 17e siècle, la chapelle nord, avec la construction de la sacristie, la chapelle sud à l'occasion de la création d'une chapelle Saint-Jacques dans l'église paroissiale (2e lavabo et 2e crédence). Rattachée au diocèse de Grenoble en 1790, l'église de Parmilieu dépend de la paroisse d'Amblagnieu à partir de 1801, puis est érigée en paroisse en 1846. Les travaux d'agrandissement, approuvés par la nouvelle fabrique paroissiale en octobre 1853 (ajouter une travée à l'ouest " sans rien changer à l'architecture ") sont confiés à Hugues Quenin en 1861. On voit la trace d'arrachement au niveau de l'ancienne façade. En avril 1887, le conseil de fabrique signale l'état de délabrement de l'édifice. Un premier projet de reconstruction est repoussé par la mairie en 1893. Un second projet échoue en 1902 faute de moyens. Le toit de lauze du clocher et de la nef est déposé ultérieurement.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives, voûte d'arêtes, voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : échelle, en charpente métallique

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église comprnd une nef unique à trois travées, avec un clocher de plan barlong à la croisée du transept et deux chapelles latérales de part et d'autre. Le chevet est de plan carré, avec sacristie mitoyenne au nord. L'ensemble est construit en assises régulières de petits moellons irréguliers, avec des lits en arrête de poissons pour les parties basses du mur sud de la nef. La nef est voûtée d'arêtes, le choeur voûté d'ogives, et le transept couvert en berceau, transversal à la croisée, longitudinal sur les chapelles latérales.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM38000323, IM38000317, IM38000339, IM38000320, IM38000321, IM38000338, IM38000337, IM38000319, IM38000340, IM38000318, IM38000336, IM38000322, IM38000343

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Luez Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88