Maison forte, puis Château de Saint-Jullin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte, château

Appelation d'usage

Château de Saint-Jullin

Destination actuelle de l'édifice

Colonie de vacances

Titre courant

Maison forte, puis Château de Saint-Jullin

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Siccieu-Saint-Julien-et-Carisieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Saint-Julien

Références cadastrales

1826 C1 257, 260, 261, 1987 C2 97, 98, 112, 114 à 122, 424, 425

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Parc, fontaine, fabrique de jardin, lavoir

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 13e siècle (?), 18e siècle, 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1836

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Pollet Jean (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La première mention de la maison forte de Saint-Jullin apparaît dans l'enquête pontificale de 1339, mais sa construction remonte peut-être à la deuxième moitié du 13e siècle. En partie détruite à la Révolution, elle est reconstruite à partir de 1836 par la comtesse de Chaponnay. Les travaux durent douze ans et sont menés par l'architecte lyonnais Jean Pollet, qui conserve certaines élévations de l'ancienne maison forte en y ajoutant un faux-donjon et une grosse tour. L'aménagement intérieur date de cette campagne. Le vicomte de Monteynard reprend les travaux dans les années 1850. Le château a subit des aménagements au début des années 1960, afin d'y installer une colonie de vacances.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives, voûte en berceau, voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit conique, toit en pavillon, toit à longs pans, croupe, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier de distribution extérieur : escalier symétrique, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice est recouvert d'un enduit récent. Il s'organise autour d'une cour rectangulaire, surplombant une terrasse, et fermée au nord par un corps d'entrée composé d'un portail monumental en saillie, à un étage carré, couronné de faux-mâchicoulis et couvert d'un toit pavillon. Le portail est flanqué de deux ailes couvertes d'un toit à longs pans à croupes, complétées à l'est et à l'ouest par des tourelles d'angle circulaires à mâchicoulis et toit conique, comportant un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Deux ailes en retour ont été construites au sud. Couvertes en terrasse, elles ne comprennent qu'un rez-de-chaussée. Le château occupe la partie sud de la cour. Il adopte un plan rectangulaire dissymétrique (rez-de-chaussée surélevé, étage carré et étage de comble). La façade est flanquée de deux massifs quadrangulaires, dont l'élévation comprend un rez-de-chaussée surélevé et deux étages carrés. Le rez-de-chaussée de la tour ouest est voûté en berceau. Ces massifs couverts en terrasse sont sommés de faux-merlons et de faux-mâchicoulis. Une haute tour couronnée de faux-mâchicoulis et cantonnée de tourelles en échauguette, fait saillie au centre de l'élévation. Elle comporte un rez-de-chaussée occupant deux niveaux, trois étages carrés et possède un toit en pavillon. Elle est occupée par le vestibule d'entrée, où un escalier symétrique dessert le premier étage. Le corps de bâtiment principal couvert d'un toit à longs pans et croupes est cantonné de tourelles et les fenêtres de l'étage de comble évoquent les créneaux et merlons d'un chemin de ronde. Les pièces du rez-de-chaussée sont distribuées par un étroit couloir dont l'extrémité sud est voûtée d'ogives. L'angle sud-ouest du château est renforcé par une tour de plan circulaire couronnée de mâchicoulis, couverte d'un toit conique et comportant un rez-de-chaussée et deux étages carrés, couverts d'une voûte d'arête. L'entrée en façade est accessible par un escalier extérieur symétrique. Le château est entouré d'un parc avec fontaine, lavoir et fabrique de jardin. La ferme se trouve en contrebas du château.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, décor stuqué, peinture (étudiée dans la base Palissy), sculpture (étudiée dans la base Palissy), menuiserie (étudiée dans la base Palissy), ferronnerie (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Fleuron ; rinceau ; rinceau peuplé ; vase ; ange ; bouquet ; portrait

Description de l'iconographie

Le plafond du salon du 1er étage est peint d'un décor végétal (rinceaux, fleurons) complété par des vases de fleurs. La peinture de la rotonde représente un ange portant un globe aux initiales C D. La peinture de la salle de l'horloge représente une frise de fleurons à la base et au sommet des murs tandis que des rinceaux habités et des bouquets de chardon encadrent les ouvertures. Le décor stuqué du couloir du rez-de-chaussée est à base de rinceaux. Le tympan de la porte du premier étage donnant dans le vestibule du grand escalier est orné du portrait en buste et de profil de Napoléon 1er.

Protection

Référence aux objets conservés

IM38000315, IM38000311, IM38000314, IM38000305, IM38000316, IM38000304, IM38000312, IM38000306, IM38000309, IM38000310, IM38000313, IM38000308, IM38000331

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick, Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88