Site d'écluse, barrage mobile de Nitray (Cher canalisé)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Site d'écluse ; barrage mobile

Appelation d'usage

Barrage mobile de Nitray

Titre courant

Site d'écluse, barrage mobile de Nitray (Cher canalisé)

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Athée-sur-Cher

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Centre

Canton

Bléré

Lieu-dit

Nitray

Références cadastrales

1998 A1 350

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Cher canalisé (le)

Partie constituante non étudiée

Écluse ; maison ; déversoir de superficie ; moulin

Nom de l'édifice

Voie navigable dite Cher canalisé

Références de l'édifice de conservation

IA41000002

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1841

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Bailloud Camille (ingénieur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le barrage éclusé de Nitray est construit en 1841 sous la direction de l'ingénieur Camille Bailloud. Le radier du barrage mobile est consolidé en 1894. Une restauration complète et la pose de nouvelles portes d'écluse en bois (à l'identique) a eu lieu en 1996-1997.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Toit à deux pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier tournant, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site comprend un barrage mobile à aiguilles, un déversoir de superficie, une écluse à sas de 35 x 5, 20 m, une maison éclusière abritant à l'origine deux logements (l'éclusier et le barragiste) , un ancien moulin situé sur une île placée au droit du barrage. Le déversoir de superficie est établi latéralement au lit principal du Cher, à 200 m en amont de l'écluse en tête d'un bras de décharge. Le barrage mobile à aiguilles permet de remonter le niveau de l'eau pour rendre la rivière navigable en toute saison et peut s'escamoter complètement au moment des fortes eaux (on le couche au fond de l'eau en automne pour le remonter au printemps). L'écluse à sas est fermée par des portes busquées en bois à balanciers.La maison éclusière est identique aux 15 autres établies le long du Cher canalisé. Elle se compose de deux logements et d'un four à pain commun et est construite en pierre de taille.

État de conservation (normalisé)

État moyen

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/07/07 : inscrit MH

Observations concernant la protection de l'édifice

À protéger

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique,propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mauret-Cribellier Valérie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de la région Centre)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/9