Camp militaire du Ruchard

Désignation

Dénomination de l'édifice

Camp

Appelation d'usage

Camp du Ruchard

Titre courant

Camp militaire du Ruchard

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Avon-les-Roches

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ile-Bouchard (L')

Lieu-dit

Ruchard (le)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Chapelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle ; 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1873

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1873 on établit un camp et une école de tir dans la partie nord des Landes du Ruchard. L''école d'application du Tir s'installe en 1875 et demeure au Ruchard jusqu'en 1914. A cette date, c'est d'abord un camp pour les prisonniers allemands, mais, ayant été déclaré impropre à l'hébergement il est reconverti en lieu de convalescence pour les soldats belges malades ou blessés au front. Du 31 décembre 1914 au 14 juillet 1917, près de 9600 convalescents belges y séjournèrent. 63 d'entre-eux sont inhumés au cimetière communal où un monument commémoratif leur est dédié (étudié dans la base Mérimée). A l'époque il existe quelques blocs en dur mais la plupart des hommes sont logés sous tente. Elles seront remplacées par des baraquements. Pendant l'entre-deux guerres, la fréquentation du camp s'accroît. De nombreuses troupes montées, comme les spahis et les premiers régiments blindés, séjournent au Ruchard. Au début de la seconde guerre mondiale le Ruchard devient camp d'internement pour les prisonniers de droit commun français et également pour les étrangers, Allemands pour la plupart. En 1940, la 46° Division d'Infanterie Allemande, " division du cerf " s'y installa. Le camp servit de terrain d'entraînement aux troupes nazies. Des films de propagande y furent tournés et un village d'isbas reconstitué à cet effet. En 1946 le camp s'agrandit à l'est par l'achat de 131 hectares qui constituent le camp de Lattre. Actuellement le camp du Ruchard sert de terrain d'entraînement aux stagiaires des écoles de la logistique et du train.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le camp actuel est installé sur les communes de Neuil, Avon-les-Roches et Crissay-sur-Manse. D'un périmètre d'environ 22 Km, il s'étend sur 1442 hectares. Il est délimité à l'ouest par la départementale 757 et est traversé en son milieu par la départementale 132. A Avon, le terrain est loué à la commune.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lainé Martine

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/3