ancien prieuré, actuellement ferme

Désignation

Dénomination

Prieuré, ferme

Titre courant

Ancien prieuré, actuellement ferme

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire 36 Douadic

Aire d'étude

Blanc (Le)

Lieu-dit

Pied-Jaubert

Référence cadastrale

1817 B1 80, 1984 B1 41 à 4

Milieu d'implantation

Isolé

Parties non étud

Chapelle, fossé, grange, étable, remise, hangar agricole

Historique

Datation des campagnes principales de construction

12e siècle (?), 13e siècle (?), 4e quart 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

4e quart 18e siècle

Justification de la datation

Daté par travaux historiques

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Ce prieuré de l'abbaye de Fontgombault est implanté dès le 12e ou 13e siècle sur un site fossoyé ; il est réduit au rang de simple ferme au 14e ou 15e siècle du fait de la guerre de Cent Ans ; la maison priorale est constituée d'un grand corps de logis construit en deux phases : la première vers la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle, la seconde dans la première moitié du 16e siècle avec un escalier hors-oeuvre et une charpente à deux sous faîtages et croix de Saint-André ; la chapelle est convertie en logement en 1786 ; la grange possède une charpente sur poteaux.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Calcaire, moellon, enduit, enduit partiel

Matériau de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique

Vaisseau et étage

En rez-de-chaussée, 1 étage carré

Parti d’élévation extérieure

Élévation à travées

Type de la couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, croupe, appentis massé

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre, escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire description

Le corps de logis comprend un étage carré, des travées de grandes fenêtres a croisées de pierre, une tour d'escalier (avec console ornée d'un griffon) et sa charpente d'origine ; le logis possède un toit en croupe, l'escalier hors oeuvre est en appentis massé ainsi que l'ancienne chapelle couverte de tuiles mécanique ; traces de peinture murale dans les vestiges de la chapelle.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Représentation

Griffon myth.

Précision sur la représentation

Sujet : griffon, support : trompe du rez-de-chaussée de l'escalier en vis

Etat de conservation

Restauré

Protection

Intérêt de l'oeuvre

À signaler

Eléments remarquables

Logis ; cheminée ; charpente

Observations

La lisibilité archéologique et la conservation des vestiges du XIIe-XIIIe au XVIe siècle (fossés, structure d'ensemble des constructions, façades du logis prioral, cheminées et charpente) en font un site exemplaire.

Statut juridique

Statut de la propriété

Propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1995

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1995

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Trézin Christian

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dossier

Dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional du Centre - Service chargé de l'inventaire 6, rue de la Manufacture 45000 Orléans - 02.38.78.85.21