Phare de la Pierre du Herpin (Etablissement de signalisation maritime n° 523/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la Pierre du Herpin (Etablissement de signalisation maritime n° 523/000)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Saint-Malo

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de Saint-Malo

Lieu-dit

Cancale (baie de)

Partie constituante non étudiée

Passerelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1868

Auteur de l'édifice

Batas (entrepreneur)

Description historique

En 1856 les pilotes de Cancale demandent instamment l'établissement d'un feu sur la Pierre de Herpin ou tout au moins sur la pointe du Grouin. La Commission des phares, dans sa séance du 24 septembre 1861, reconnaît la grande utilité de ce feu mais refuse le projet par manque de moyens financiers. Après bien des récriminations le projet est enfin accepté. L'adjudication des travaux a lieu le 25 avril 1876. Ils seront effectués par Batas, entrepreneur à Saint-Malo pour une somme de 106 697 francs non compris une somme à valoir de 223 244 francs pour les travaux en régie. Mais les dépenses sont supérieures, et approuvées par DM du 20 septembre 1879. Michel Dubreuil, Sylvain Prévert et Eugène Delarose les 3 premiers gardiens nommés. Modifications suivantes : - juillet 1909 : trompette de brume, rénovée en 1932 - 1954 : suppression de la corne de brume - 1964 : remise en service de la corne de brume - Modification importante de la forme du phare pour l'installation des groupes et de la sirène. Construction d'une couronne en béton couvrant 280° de la terrasse. - 10 février 1975 : Installation de l'aérogénérateur

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale : Hauteur au dessus de la mer : 28 m. Taille générale : 23, 77 m. Hauteur de la focale 24, 50 m. Description : Tour cylindrique grise en pierre de taille à embase en fût de chêne. Couronnement par succession de moulures supportant une balustrade à dés en pierres de taille. Lanterne à vitrage plan. - Description technique : 1ère optique : 01 octobre 1882 : feu alternativement fixe blanc et à 8 éclats verts. Autres optiques : 1927 : feu blanc à 2 occultations toutes les 8 secondes focale 0, 50 m. 30 secondes de 3ème ordre. focale 0, 50 m. 1927 : feu blanc à 2 occultations toutes les 8 secondes de focale 0, 50 m. même optique. 1975 : feu blanc à 2 occultations de 6 sec. de focale 0, 50 m. Même optique. Combustibles : Huile végétale : 1882. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1905. Electrification : 1975. Automatisation : 1975. fin des gardiens : juillet 1989. - Etat actuel : Optique d'horizon de marque BBT. Focale 0, 50 m. Partie supérieure de l'optique supprimée et modifiée pour l'installation. du feu de secours. Cette coupole se trouve au musée d'Ouessant. Feu blanc à 2 occultations de 6 sec. Portée 17 milles. Support fixe. Lampe halogène 180w. Lanterne Ø 2, 70 m à facettes planes 12 pans. Coupole en cuivre avec décorations. Murette en pierre noyée lors de la modification de la passerelle (1964) pour l'installation de la salle machine et de la corne de brume. Aérogénérateur. Vibrateur BBT Ecau 2000.

État de conservation (normalisé)

État moyen

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis ; Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-MER

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35