Palais universitaire, actuellement musée des Beaux-Arts et d'archéologie et musée de Bretagne,20 quai Emile-Zola (Rennes)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Université ; musée

Titre courant

Palais universitaire, actuellement musée des Beaux-Arts et d'archéologie et musée de Bretagne,20 quai Emile-Zola (Rennes)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Rennes ; Emile-Zola (quai) 20

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rennes ville

Canton

Rennes ville

Adresse de l'édifice

Emile-Zola (quai) 20

Références cadastrales

1980 BS 1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1847

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source ; attribution par source

Description historique

Édifice destiné à l´enseignement supérieur (facultés de Science, de Droit, de Lettres et école de médecine) qui accueille également l´école de Dessin et les collections des musées de la Ville (musée de peintures et de sculptures et musée d'histoire naturelle).Aux premiers projets conçus, dès 1838, par l´architecte de la Ville, Charles Millardet, se substituent les plans de Vincent Boullé qui lui succède en 1846, dans des conditions indéterminées. Les travaux, financés par l'État, la Ville et le Département, commencent en 1847 et s'achèvent en 1855, avec l'inauguration de l'édifice.A partir de 1856, Jean-Baptiste Martenot, nouvel architecte de la Ville, dirige les travaux d´aménagement successifs (couverture vitrée de la cour intérieure en 1860, construction d'un amphithéâtre pour la faculté de Droit, en 1881, aménagement d'une salle de conférence pour la faculté des Lettres, en 1888).L´exiguïté des locaux et le danger de la cohabitation des collections et des différents laboratoires entraînent la construction de nouveaux bâtiments qui permettent le départ de la Faculté de Sciences, en 1895, puis de l´École de médecine, en 1911, date à laquelle les facultés de Droit et de Lettres sont transférées au Grand Séminaire. Enfin, l´école des beaux-arts est installée rue Hoche, dans un ancien couvent qu'elle partage avec le conservatoire de musique.Plusieurs stratégies d'évolution du bâtiment (construction d'un musée promenade de la Motte, en 1874 et 1877, place Hoche en 1880, projet d'aménagement du bâtiment après le transfert de l'école de médecine et de la bibliothèque universitaire, en 1906) seront abandonnées. Le bâtiment fait l'objet d'importantes transformations pour adapter l'édifice à sa nouvelle et unique fonction de musée, il est inauguré en 1911. Le rectorat d´académie occupe cependant une partie des locaux jusqu´au milieu du 20e siècle. La restauration importante qui fait suite aux dégâts causés par les bombardements, s'accompagne de la mise en place d'une muséographie d'avant-garde, conçue en lien avec Georges-Henri Rivière.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; schiste ; enduit ; pierre de taille ; moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé ; 2 étages carrés

Commentaire descriptif de l'édifice

Édifice à cour intérieure, de plan carré, flanqué de 4 pavillons d´angle et bordé de deux cours latérales, à l´est et à l´ouest. Conçu, à l´origine, à double orientation avec une façade antérieure ouvrant sur les quais (entrée principale réservée à l´université) et une façade postérieure, au sud, ouvrant sur la rue Toullier (entrée secondaire attribuée au musée et à l´école de Dessin).Au rez-de-chaussée se trouvaient les amphithéâtres de la faculté des Sciences et de l´école de médecine, avec les laboratoires et les salles d´étude, et au sud, la galerie de sculptures, qui occupera progressivement la cour intérieure couverte d'une verrière, en 1860. Au premier étage étaient regroupées les facultés de Droit et de Lettres, la galerie de tableaux, à éclairage zénithal, et l´école de dessin. Au second étage étaient répartis des bureaux réservés à l´administration (à l´ouest), des logements (à l´est), des dépôts et annexes.Un escalier situé à l´ouest du vestibule distribue les espaces d´enseignement, un second escalier, accessible depuis la cour intérieure et depuis la galerie de sculptures, permet d´accéder à la galerie de peinture de l'étage. Enfin, un troisième escalier, accessible depuis la rue Toullier permettait d´accéder à l´école de Dessin située aux 1er et 2e étage du pavillon sud-ouest.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Barbedor Isabelle

Cadre de l'étude

Inventaire topographique (Rennes)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35