Usine de boissons non alcoolisées Unipectine, puis Sotra, actuellement SKW Biosystems

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de boissons non alcoolisées

Titre courant

Usine de boissons non alcoolisées Unipectine, puis Sotra, actuellement SKW Biosystems

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Redon

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Redon

Adresse de l'édifice

Gicquelaie (rue de la) 40

Références cadastrales

1984 AB 608, 675, 624, 681, 1984 AR 438, 366, 1996 F2 1058, 1059

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement patronal, entrepôt industriel, magasin industriel, bureau d'entreprise, silo, voie ferrée

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1956, 1958, 1964, 1970, 1990

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par tradition orale

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Spécialisée dans la confiture de pommes en 1939, la Sotra se constitue en société en 1941. En 1946, elle démarre la production de jus de pomme. En 1952, la Sotra devient Unipectine, spécialisée dans la fabrication de pectine extraite des marcs séchés, et aussi du jus de pomme concentré. La pectine est utilisée comme additif alimentaire : gélifiant, épaississant et agent suspensoïde ; elle entre dans la composition de nombreux produits tels que confitures et gelées, confiseries, fourrages, nappages, yaourts, desserts lactés et boissons fruitées ou lactées. En 1956, rénovation de l'outillage. Plusieurs grandes campagnes de construction se succèdent en 1958, 1970 et 1990. En 1963, lancement des pectines Low Methoxyl. En cours d'extension en 1964, l'usine traite mensuellement jusqu'à 6000 t de fruits. En 1964, les centres d'approvisionnement sont situés en Loire-Atlantique, dans le Vannetais et en région rennaise. La marchandise est entreposée dans un silo d'une capacité de 450 t. Le jus concentré, fabriqué par l'usine, avant d'être exporté vers l'Allemagne et les Etats-Unis, est stocké en cave froide à température constante. La clientèle de l'usine se situe aussi dans un rayon de 30 km dans les départements d'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de la Loire-Atlantique. En 1973, la production augmente de 60 %. En 1982, l'usine rejoint le groupe Elf Aquitaine. En 1987, le site de Redon intègre Sanofi. En 1992, l'atelier Citrus est mis en service. En 1995, l'entreprise est rachetée par le groupe SKW Trostberg, filiale du groupe Viag, et devient Systems Bio-Industries ; elle exporte 70 % de sa production, dont une part importante au Japon. Depuis le 1er janvier 1998, l'entreprise, unique en France, s'inscrit sous l'enseigne SKW Biosystems. Elle est la deuxième pectinerie mondiale. En 1971, le matériel de production se compose de presses, de séparateurs, de concentrateurs, de filtres, de matériel de manutention, de séchoirs et de laboratoires. En 1967, l'usine occupe cent sept ouvriers dont trente-quatre saisonniers. En 1999, SKW Biosystems emloie près de deux cents salariés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, béton armé, schiste, moellon, enduit, essentage de tôle

Matériaux de la couverture

Ardoise, métal en couverture, tôle ondulée, tuile mécanique, matériau synthétique en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, 1 vaisseau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, demi-croupe, appentis

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Site relativement vaste, desservi par embranchement ferroviaire et voie fluviale. L'ancien logis patronal, actuels bureaux, est implanté au centre du site. Construit en schiste, il est en étage de comble à surcroît, percé de baies encadrées de brique et couvert d'un toit à demi-croupe en ardoise. Il se situe sur l'axe séparant d'une part, les différents ateliers de fabrication implantés à l'arrière, et d'autre part les entrepôts, magasins industriels et autres bureaux situés à l'avant. Ces bâtiments, pour la plupart à vaisseau mais aussi à un étage carré, sont pour beaucoup très remaniés et correspondent à des campagnes de construction plus ou moins récentes. Ils sont construits en béton armé, en partie recouverts d'enduit ou d'un essentage de tôle et sont couverts de toits à longs pans ou d'appentis en ardoise, en tuile mécanique, en matériau synthétique ou encore en tôle ondulée. Les silos sont implantés à deux extrémités du site, à proximité du chemin de fer et près du canal de Nantes à Brest.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67