Usine de petite métallurgie (usine de briquets) Flaminaire Marcel Quercia, actuellement Bic, rue de la Chataigneraie (Redon)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de petite métallurgie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Usine de briquets

Appelation d'usage

Usine de petite métallurgie (usine de briquets) Flaminaire Marcel Quercia, actuellement Bic

Titre courant

Usine de petite métallurgie (usine de briquets) Flaminaire Marcel Quercia, actuellement Bic, rue de la Chataigneraie (Redon)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Redon ; rue de la Chataigneraie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Redon

Adresse de l'édifice

Chataigneraie (rue de la)

Références cadastrales

1996F2 622, 667, 1111, 1390

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; bureau ; entrepôt industriel ; magasin industriel ; cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1946

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Description historique

Usine de petite métallurgie créée en 1946 par Marcel Quercia. Ce dernier, inventeur du premier briquet à gaz créé au monde, édifie un ensemble industriel spécialement conçu pour la fabrication en série du briquet Flaminaire. La diffusion rapide du Flaminaire sur le marché français et étranger est due à l'utilisation de machines ultra-modernes, au travail d'une main d'oeuvre spécialisée et aux recherches très poussées du Bureau des Méthodes. En 1969, la production est de deux millions d'articles avec un chiffre d'affaires de 30 à 35 000 000 de f. A cette date, la capacité de production est en très grande expansion. En 1971, la société anonyme Flaminaire Marcel Quercia, au capital de 6 000 000 de f, est spécialisée dans la fabrication et la vente de briquets et de réservoirs à gaz. Son siège social se situe au 176 rue Saint-Martin, à Paris. Les débouchés concernent pour moitié le marché français et pour moitié le marché extérieur : les établissements exportent dans le monde entier sauf en Europe centrale. En 1971, la production nécessite une consommation annuelle de 45 t de laiton, de 65 000 m3 d'eau, de 1 320 000 kW d'électricité et une consommation mensuelle de 200 t de butane, ainsi qu'une capacité d'air comprimé de 150 m3 par heure. Les établissements Flaminaire Quercia sont ensuite remplacés par le groupe Bic, toujours en activité.En 1971, le matériel de production se compose de presses à découper et à emboutir, de tourets à polir, de machines à diamanter, de machines à guillocher, de trains de galvanoplastie propres au nickelage, de chromage, d'argenture, de placage or, de dorure ainsi que d'oxydation, de complexes de remplissage des gaz, de chaînes de montage semi-automatiques et manuelles, et bénéficie d'une puissance électrique exceptionnelle s'élevant à 765 kW.En 1971, l'usine emploie six cent quatre vingt deux salariés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton ; enduit ; essentage de tôle ; béton armé ; parpaing de béton

Matériaux de la couverture

Ardoise ; matériau synthétique en couverture ; métal en couverture

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Verrière ; toit à longs pans ; shed

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique ; ; achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Site enclos, entièrement remanié, composé de nombreux corps de bâtiment, ateliers de fabrication, magasins et entrepôts industriels, construits en béton armé et en parpaings de béton recouverts d'enduit et d'essentage de tôle. Ils sont couverts de toits à longs pans et de sheds en ardoises, en matériau synthétique et métal, certains percés de quelques verrières. En 1971, le site s'étend sur une superficie totale de 44 000 m2 dont 10 000 m2 couverts.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35