Usine à gaz dite Société Anonyme du Gaz de Rennes, puis Compagnie du Bourbonnais, actuellement EDF-GDF, 95 boulevard Voltaire (Rennes)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine à gaz

Appelation d'usage

Usine à gaz dite Société Anonyme du Gaz de Rennes, puis Compagnie du Bourbonnais, actuellement EDF-GDF

Titre courant

Usine à gaz dite Société Anonyme du Gaz de Rennes, puis Compagnie du Bourbonnais, actuellement EDF-GDF, 95 boulevard Voltaire (Rennes)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Rennes ; 95 boulevard Voltaire

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Rennes Sud Ouest

Adresse de l'édifice

Voltaire (boulevard) 95

Références cadastrales

1980DM 2, 3, 313 à 317

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, entrepôt industriel, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1884, 1925, 1929, 1947, 1949, 1958

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques, daté par source, daté par source, daté par source, daté par source, daté par source

Description historique

En 1880, un traité est passé entre la ville de Rennes et la société anonyme du Gaz de Rennes, dirigée par J.-J. Kuentz, qui constitue la prorogation du premier traité de 1838 autorisant la construction d'une usine à gaz, initialement située près de l'arsenal, et qui fabrique et distribue le gaz d'éclairage de la ville. Entre 1880 et 1883, construction de la seconde usine à gaz, le long de la Vilaine, avec en 1884, l'édification des halles. L'usine comprend alors deux gazomètres, quatre halles accolées abritant les fours de distillation, l'épuration et le comptage du gaz, une halle à charbon et les logis du directeur et du contremaître. En 1898, adjonction de la distribution du courant électrique à la distribution du gaz. Au 31 décembre 1924, la longueur du réseau exploité par la Compagnie du Bourbonnais, société en commandite par actions sous la raison sociale P. de Lachomette, Villiers et Cie, atteint, pour Rennes, 35 km souterrains haute tension, et 78 km aériens et souterrains basse tension, et pour neuf communes suburbaines, 65 km aériens haute tension. Sur la demande des autorités du département et pour contribuer à l'oeuvre d'électrification des campagnes, la Compagnie décide de participer à l'électrification de l'Ille-et-Vilaine. Le secteur à desservir confié à l'usine de Rennes, et dont la réalisation s'étend sur cinq ans, comporte la distribution de l'électricité dans cent quatre vingt communes et la construction de 750 km environ de lignes haute tension. En 1925, la Compagnie engage des travaux d'agrandissement et de réfection, dont la construction d'une nouvelle batterie de fours système Woodall-Duckham avec ses gazogènes et sa cheminée en brique haute de 50 m. Cinq fours sont regroupés dans une nouvelle halle en construction. En 1929, construction d'un gazomètre télescopique. En 1947, construction d'un atelier de criblage de coke. En 1949, construction d'un second gazomètre télescopique de 15 000 m3. En 1958, construction d'un magasin et d'un atelier de transformateurs. Aujourd'hui, EDF-GDF a repris le site qui a notamment conservé une partie des halles.En 1925, mention de huit chaudières à vapeur Babcock et Wilcox.De 1882 à 1889, le nombre d'employés passe de cent trente à cent quarante quatre.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, brique, moellon

Matériaux de la couverture

Matériau synthétique en couverture, ardoise, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, lanterneau, croupe brisée

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, énergie électrique, , produite sur place, , produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Site desservi par voie navigable et embranchement ferroviaire. Les trois halles accolées, entièrement restaurées, sont en schiste, à un étage de comble. Les pignons en façade présentent un léger avant-corps central percé de deux larges baies, à arc surbaissé pour l'étage de comble et à arc en anse de panier pour le rez-de-chaussée. Cet avant-corps forme la travée centrale de chacun des trois pignons et constitue à la fois un fronton triangulaire et le support des lanterneaux qui surmontent les trois toits à longs pans en matériau synthétique. Chacune des travées centrales est flanquée, de part et d'autre, de baies géminées en plein cintre. Les chaînages d'angle et les baies sont en briques harpées. La distinction des trois corps de bâtiment est accentuée par des contreforts placés dans l'axe des murs gouttereaux. Le rythme ternaire constitue un leitmotiv dans l'ensemble de la composition architecturale : le rez-de-chaussée des trois corps accolés est rythmé par un triplet ; la fenêtre de l'étage de comble est formée de trois baies jumelées séparées par deux meneaux. La façade postérieure des halles présente la même composition hormis les baies de l'étage de comble murées de briques où subsiste la claustra nécessaire à la ventilation de la halle chargée en gaz toxiques. Les façades latérales sont percées d'une série de neuf larges baies surmontées d'un arc en anse de panier. A l'arrière, donnant sur la Vilaine, se situe l'ancienne halle à charbon, en rez-de-chaussée, de plan rectangulaire, construite en schiste et couverte d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques, formant avant-toit sur la façade antérieure. Cette façade est aussi percée de larges baies à arc surbaissé encadrées de briques. L'ancien logis patronal, à un étage carré et un étage de comble, est enduit et couvert d'un toit à croupes brisé en ardoises.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Usine à gaz dite Société Anonyme du Gaz de Rennes, puis Compagnie du Bourbonnais, actuellement EDF-GDF, 95 boulevard Voltaire (Rennes)
Usine à gaz dite Société Anonyme du Gaz de Rennes, puis Compagnie du Bourbonnais, actuellement EDF-GDF, 95 boulevard Voltaire (Rennes)
(c) Archives municipales de Rennes
Voir la notice image