Phare du môle Saint-Louis (Etablissement de signalisation maritime n°1301/000)

Désignation

Dénomination

phare

Titre courant

Phare du môle Saint-Louis (Etablissement de signalisation maritime n°1301/000)

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon 34 Sète

Aire d'étude

Subdivision de Sète

Milieu d'implantation

en ville

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Datation en années

1946

Commentaire historique

Le port est une création de Colbert ; il est construit en 1666 pour servir de débouché au canal du Midi. Le chevalier de Clerville avait commencé la construction du grand môle en 1669. . - 1684 : allumage sur une tour construite selon un projet présenté par les ingénieurs Delafeuille et Morgues de 1673. Cette première tour sera rasée en 1690 puis reconstruite selon un projet de Niquel présenté en 1690, de 7 toises (environ 14 m) de hauteur et munie de lampes à huile dans une petite lanterne en métal. - vers 1720 : construction d'une nouvelle tour carrée de 18 m de haut. - 1771 : Installation de réverbères Tourtille-Sangrain : 24 réflecteurs sur 3 rangs dans une lanterne haute de 10 pieds (3, 24 m). - Une tour de 25 m de hauteur est notée en 1831.Feu fixe. - La tour est déplacée plus loin sur le môle et équipée d'un feu fixe plus puissant. -15 février 1861 : allumage sur une tourelle cylindrique en maçonnerie de pierre de taille de 27 m de hauteur. La tour est détruite le 19 aout 1944. La nouvelle tour sera reconstruite à partir des fondations demeurées intactes en partant de la 3ème assise. La tour est circulaire de 6, 50 m de diamètre à sa base et 4 m75 à son sommet. Feu provisoire en 1945 - 1949 : allumage sur une tour cylindrique en maçonnerie de pierre de taille de 30 m de hauteur. pierre provenant de la carrière de Cassis et le sable des rivières de l'Hérault.

Description

Vaisseau et étage

étage de soubassement

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier de distribution : en charpente métallique

Commentaire description

- Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 32 m. Taille générale : 27 m. Description : Tour légèrement tronconique avec encorbellement à la partie supérieure en maçonnerie de pierres apparentes sur un soubassement cylindrique en maçonnerie de pierres apparentes. 2 phare : Hauteur au dessus de la mer : 35, 85 m. Taille générale : 33, 55 m. Hauteur de la focale : 29, 8 m. Description : Tour légèrement tronconique avec encorbellement à la partie supérieure en maçonnerie de pierres apparentes sur un soubassement cylindrique en maçonnerie de pierres apparentes. Escalier en ferronnerie bronze et laiton. Boiseries. Lanterne de 2 m de Sautter-Harlé 1949. - Description technique : 1ère optique : 15 février 1861 : feu fixe blanc de 3ème ordre dioptrique. Autres optiques : 15 septembre 1902 : feu à 3 occultations toutes les 18 secondes focale 0, 50 m. secteur blanc et rouge. 1933 : feu à 3 occultations toutes les 15 secondes. secteur blanc et rouge. focale 0, 50 m. au 3/4 d'horizon. 1949 : feu à 4 éclats toutes les 12 secondes, secteurs blanc et rouge. focale 0, 25 d'horizon, Sautter-Harlé. Combustibles : Huile végétale : 1861. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1908. Aides radio : radiophare 1933. Electrification : 1933. - Etat actuel : Tour légèrement tronconique en maçonnerie de pierre s apparentes avec encorbellement à la partie supérieur. Lanterne rouge standard Sautter-Harlé : Ø2 m installée sur un massif en maçonnerie de pierres apparentes. Escalier en bronze forgé, marches pierres, Optique d'horizon 360° en verre taillé de focale 0, 25 m sur support à entretoises métalliques. Lampe halo 180w. Feu à secteur colorés rouge et blanc à 4 éclats groupés normaux. Portée 15 milles.

Technique du décor des immeubles par nature

ferronnerie, menuiserie

Etat de conservation

bon état

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de l'Etat

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises, © Ministère de la culture, Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

inventaire des phares

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

VISMER-PHARES-AUTR ; VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE