Église paroissiale Saint-Saturnin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Saturnin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Saturnin

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon ; Hérault (34) ; Tourbes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aude Hérault

Canton

Pézenas

Références cadastrales

1833 E1 21 ; 1970 AB 49

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 14e siècle ; 1ère moitié 17e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques ; daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'église Saint-Saturnin de Tourbes est mentionnée pour la première fois dans les archives du chapitre de Béziers en 990. L'église était un prieuré dépendant du chapitre cathédral de Béziers. Elle fut reconstruite dans la 1e moitié du 14e siècle. Elle fut démolie pendant les Guerres de Religion. Elle fut entièrement remontée à l'identique à partir des "fondements" existants et avec les matériaux de l'ancienne église à partir de 1605 et en 1635, elle était pratiquement achevée. Elle aurait dû être agrandie en direction de l'ouest mais la lenteur des travaux ne permit pas de construire une travée supplémentaire. Le départ des arcs diagonaux est encore visible dans la façade occidentale. Des travaux de consolidation furent exécutés en 1858 et l'église fut inscrite sur la liste supplémentaire des MH en 1935.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour

Commentaire descriptif de l'édifice

La large nef unique de trois travées est couverte d'ogives quadripartites qui retombent sur des colonnettes par l'intermédiaire de chapiteaux feuillagés. Les arcs diagonaux à méplat se croisent sous des clefs de voûte feuillagées ou ornées de blasons. Le choeur, voûté d'ogives, plus étroit et plus bas, est composé d'une travée droite de choeur et d'une abside à sept pans. Les chapiteaux sont sculptés d'ornements décoratifs classiques tels que des volutes et des oves. Le choeur est ajouré par des fenêtres à double lancettes trilobées surmontées d'un quadrilobe et le mur diaphragme par un oculus. Une rose aux remplages complexes composés de rayons et de quadrilobes est ouverte dans la façade occidentale. La dernière travée de la nef est bordée de deux chapelles latérales dont celle du nord sert de base à un clocher massif.

Commentaires d'usage régional

Église à nef unique,choeur plus étroit et plus bas,abside polygonale,clocher carré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1935/04/01 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Superbe église gothique reconstruite au début du 17e siècle ; église

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (églises gothiques méridionales du bas Languedoc)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86