église paroissiale Saint-Laurent

Désignation

Dénomination

église paroissiale

Vocable

Saint-Laurent

Titre courant

église paroissiale Saint-Laurent

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon 34 Roujan

Aire d'étude

Aude Hérault

Canton

Roujan

Référence cadastrale

1833 B2 678, 1983 AB 92

Milieu d'implantation

en village

Historique

Datation des campagnes principales de construction

milieu 13e siècle, limite 13e siècle 14e siècle

Justification de la datation

daté par travaux historiques

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

En 1115, l'évêque de Béziers donna l'église Saint-Laurent et ses dépendances au prieuré de Cassan. L'église fut reconstruite autour du milieu du 13e siècle, en commençant par le chevet. Un arrêt net des travaux est visible après la construction de la dernière travée de la nef. La reprise s'effectua probablement à la fin du 13e ou au début du 14e siècle. Cet édifice, orné d'une sculpture monumentale raffinée est représentatif de l'évolution de la sculpture dans la 2e moitié du 13e siècle et dans la 1ère moitié du 14e siècle. En 1759-1762, le portail occidental fut muré et une nouvelle entrée fut ouverte dans le mur sud. La sacristie fut élevée en 1786. Les deux chapelles de la troisième travée de la nef furent édifiées en 1868, celle du sud fut construite sur l'emplacement de la sacristie.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moyen appareil

Matériau de la couverture

tuile creuse

Parti de plan

plan allongé

Vaisseau et étage

1 vaisseau

Type et nature du couvrement

voûte d'ogives

Type de la couverture

toit en bâtière, croupe polygonale

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier hors-oeuvre, escalier en vis sans jour

Commentaire description

L'édifice se compose d'une nef unique de quatre travées voûtée d'ogives, suivie d'un chevet tripartite composé d'une abside et deux absidioles pentagonales voûtées d'ogives. Le clocher sur plan carré est accolé au mur gouttereau sud de la nef correspondant à la partie occidentale de la première travée. Le portail occidental ébrasé par six voussures à chapiteaux moulurés est maintenant muré. L'entrée actuelle est protégée par un porche. Le chevet peu profond est caractérisé par la multiplication des pans de murs de l'abside et des absidioles. Il est ajouré par des fenêtres étroites, simples lancettes brisées ou en plein cintre. Les branches d'ogives retombent sur des culots sculptés de têtes supportés par des tronçons de colonnettes. Des modillons sculptés de petites têtes sont insérés dans le mur gouttereau de la nef au-dessus des contreforts.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

ornement à forme végétale ; ornement : représentation humaine

Précision sur la représentation

Les têtes sculptées des culots de l'abside, des absidioles et de la nef sont l'oeuvre d'un atelier de qualité influencé par les ateliers "français". Ce décor se retrouve à l'extérieur de l'édifice, sur le mur gouttereau de la nef.

Typologie

église à nef unique et à chevet tripartite

Protection

Date protection

1954/04/14 : inscrit MH

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Observations

édifice de petite dimension remarquable par la qualité de la sculpture monumentale

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

1999

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

enquête thématique régionale (églises gothiques méridionales du bas Languedoc)

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86