Château Lespinet-Raynal, puis usine de construction aéronautique puis aéroport Latécoère, Montaudran

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château ; établissement aéronautique ; usine de construction aéronautique

Appelation d'usage

Lespinet-Raynal

Titre courant

Château Lespinet-Raynal, puis usine de construction aéronautique puis aéroport Latécoère, Montaudran

Localisation

Localisation

Occitanie ; 31 ; Toulouse ; Carrosse (chemin) 2

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Toulouse faubourg

Lieu-dit

Montaudran-Lespinet (quartier)

Adresse de l'édifice

Carrosse (chemin) 2

Références cadastrales

310837AH0196

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Piste d'aviation ; aéroport ; hangar aéronautique ; château

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle ; 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1917

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Description historique

Le château date de la fin du 18e siècle. L'usine est construite en 1917 et l'aéroport en 1918. Ce site comprend une piste, des halles de montage et la tombe de l'aviateur Didier Daurat. Aujourd'hui, le site a été partiellement détruit et les terrains ont été, en partie, vendus à la promotion immobilière. Seuls les bâtiments inscrits au titre des monuments historiques subsistent.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; béton ; métal

Matériaux de la couverture

Tuile

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; 3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente ; charpente en béton armé apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit à un pan ; shed ; croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Les trois grandes halles de montage de Montaudran ont été édifiées à partir de 1917, au nord de la voie ferrée Toulouse-Sète. Les halles sont constituées de trois vaisseaux de 30 m de portée et 130 m de long : le vaisseau central est couvert par une charpente métallique reposant sur des piliers de brique et les vaisseaux latéraux par une charpente en béton armé cintré. Le château au sud de la voie ferrée, devenu bâtiment de direction, se compose d'un rez-de-chaussée surélevé et un étage. Sa façade à cinq travées est symétrique.

État de conservation (normalisé)

Désaffecté

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1997/07/21 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Bâtiment de la salle d'attente des passagers (cad. AH 132) ; les trois nefs des anciennes halles de montage Latécoère (cad. AE 70) ; la piste, dans son emprise actuelle, allant de son extrémité nord-ouest jusqu'au droit sud-est du bâtiment de direction (cad. AH 132) ; façades et toitures du bâtiment de direction appelé château Petit Espinet Raynal et de son aile gauche en retour sur cour (cad. AH 132) (cf plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 juillet 1997

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Affectataire de l'édifice

Carrosse (chemin) 2

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Noé-Dufour Annie

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47