Demeure, actuellement musée archéologique les Olivétains II

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Appelation d'usage

Les Olivétains II

Destination actuelle de l'édifice

Musée dit Olivétains II

Titre courant

Demeure, actuellement musée archéologique les Olivétains II

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Saint-Bertrand-de-Comminges

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bagnères-de-Luchon

Canton

Barbazan

Références cadastrales

2015 B2 958, 1946 B 458

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle (?), 18e siècle

Description historique

La façade de cette demeure semble du 18e siècle, mais la façade arrière révèle des maçonneries plus anciennes. Le cadastre de 1831 indique que le bâtiment était bien plus grand à ce moment-là. Propriété du département depuis 1880, elle a alors abrité la gendarmerie, avant d'être sous-loué à la Société Archéologique du Midi de la France pour servir de dépôt archéologique. Elle constitue depuis 1985 la seconde partie du musée archéologique départemental, Les Olivétains II.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier symétrique, escalier droit

Commentaire descriptif de l'édifice

La façade du 18e siècle présente une organisation classique à sept travées de fenêtre. La travée centrale comprend la porte d'entrée, surmontée d'une porte-fenêtre et d'un balcon, elle est mise en valeur par les encadrements de pilastres et de corniche des ouvertures, et par un escalier extérieur double. La destruction d'une partie de l'édifice après 1831 a révélé un des murs intérieurs au sud, où des reprises de maçonneries, des chaînages incomplets et des ouvertures bouchées sont visibles, dont deux portes. Un faux appareil ou un quadrillage rouge est peint sur les claveaux de l'arc en plein-cintre de l'ouverture de gauche. Celle de droite est composée de claveaux longs et chanfreinés.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Indexation iconographique normalisée

Faux appareil (?)

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1946/06/24 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Parcelle 2015 B2 958 (1946 B 458) : classement par arrêté du 24 juin 1946

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Maison ; terrain

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2015

Date de rédaction de la notice

2015

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pilloix, Oriane

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Typologie du dossier

Dossier individuel

demeure, actuellement musée archéologique les Olivétains II
demeure, actuellement musée archéologique les Olivétains II
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image