Maison puis usine de poterie Laballe, actuellement musée de la Maison du potier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, usine de poterie

Appelation d'usage

Usine de poterie Laballe ; musée de la maison du potier

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Maison puis usine de poterie Laballe, actuellement musée de la Maison du potier

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Cox ; route de Toulouse

Canton

Cadours

Adresse de l'édifice

Toulouse (route de)

Références cadastrales

2000 A1 295

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Logement, atelier de fabrication, pièce de séchage, chai

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1841, 1865, 1991

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Laballe Pierre (commanditaire)

Remploi

Remploi provenant de : 31, Cox : maison

Description historique

En 1841, le registre des augmentations et diminutions des propriétés bâties et non bâties fait état de la construction d'un bâtiment, ce qui explique qu'il préexistait un bâtiment englobé aujourd'hui dans la poterie alors appelé Maison du sieur Laballe. Une demande de création d'une usine de poterie est faite en 1865 par Pierre Laballe. L'usine cessera son activité en 1942, à la mort de Joseph Laballe, fils de Pierre Laballe. En 1991, l'association Les terres vernissées de Cox restaure l'édifice, mis à disposition par le SIVOM du canton de Cadours, et crée ainsi le musée de la Maison du potier. Le remploi d'un évier, appartenant à une autre maison de Cox, a été effectué pour la restauration de l'édifice en musée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, brique crue, moellon, terre, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, en rez-de-chaussée, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Demi-croupe, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre, escalier droit, en charpente

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite à distance, énergie humaine

Commentaire descriptif de l'édifice

La maison forme avec son atelier, un corps de bâtiment unique, type courant à Cox où habitation et production sont regroupées dans une même structure et sur un niveau unique. La maison est construite en brique crue au-dessus d'un soubassement en pierre qui lui sert d'assise. A l'extérieur, toutes les façades sont enduites sauf la façade sud. Sur la façade antérieure, les baies rectangulaires ont un encadrement de brique. A l'intérieur, les pièces d'habitation ont des murs enduits ; les pièces de l'atelier ont des murs non enduits qui laissent apparaître les maçonneries de moellons du mur est du chai et de la réserve, et les maçonneries utilisant des éléments en terre cuite disposés en arête de poisson, à la base des murs communs au four et au séchoir. La toiture est à trois pentes débordantes. Le plan résulte d'un agrandissement : autour du noyau de l'habitation initiale, double en largeur, ont été ajouté le chai à l'ouest et les pièces de la poterie proprement dite, au sud. L'ensemble des pièces est couvert de planchers à l'exception du chai et du four sous charpente apparente.

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie

Indexation iconographique normalisée

Chevron

Description de l'iconographie

La façade de l'élévation antérieure nord et le mur de séparation entre la maison et l'ancien chai conservent des chevrons au profil mouluré de la toiture de la maison initiale.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2005/03/29 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancienne poterie Laballe en totalité y compris le four de cuisson et les deux tours de l'atelier.

Référence aux objets conservés

IM31000150, IM31000151

Eléments remarquables dans l'édifice

Four industriel ; machine de production (étudiée dans la base Palissy)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonhôte Jérome, Giraud Marie-Odile

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Midi-Pyrénées - Direction de la Culture et de l'Audiovisuel - Service Connaissance du Patrimoine 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - 05.34.45.97.33

maison puis usine de poterie Laballe, actuellement musée de la Maison du potier
maison puis usine de poterie Laballe, actuellement musée de la Maison du potier
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image