Phare de l'Espiguette (Etablissement de signalisation maritime n°1321/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de l'Espiguette (Etablissement de signalisation maritime n°1321/000)

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon 30 Grau-du-Roi (Le)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aigues-Mortes ; Subdivision de Sète

Lieu-dit

Aigues-Mortes (coté sud-est du golfe d')

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Puits, logement, cour, garage

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1866

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

Le phare a été construit en trois ans sur une plage déserte et isolée. Le décompte définitif de la construction du phare dressé par les ingénieurs le 29 avril 1869 s'élevait à 111 731, 34F. La perte d'une gabarre pendant les travaux, les difficultés du transport et d'approvisionnement en matériaux en ces "années de grande sécheresse et de cherté des matériaux et de la main d'oeuvre toujours croissante" poussèrent l'entrepreneur à "introduire auprès de l'administration, une demande de plus-value et d'indemnité toute gracieuse en rapport avec les ouvrages exécutés coûte que coûte dans ce désert" et à rédiger un mémoire pour un décompte de 231 400, 79F soit plus du double initialement prévu. Comme dans bien des cas, les ingénieurs présentèrent une contre-analyse puis un nouveau rapport, une lettre de renvoi, des observations, des rappels. En 1871, une décision ministérielle accordera magistralement une indemnité de 10 000 F qui sera immédiatement refusée par l'entrepreneur. Celui-ci continua, de pourvois en pourvois, de rejets en rejets, pour se voir attribuer après une décision du conseil d'Etat de 1883, une allocation d'indemnité de 3285, 90F. Plus de quatorze ans après l'allumage du phare.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie du couvrement

Coupole sans trompe

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale : Hauteur au dessus de la mer : 26, 85 m. Taille générale : 27, 40 m. Hauteur de la focale : 25, 25 m. Description : Tour carrée en maçonnerie de pierres apparentes avec chaînes d'angle en pierres apparentes accolée à la façade Est d'un bâtiment rectangulaire en maçonnerie lisse avec chaînes d'angle en pierres apparentes. Encorbellement par consoles assemblées par des arcs supportant une balustrade de pierre. Haut du phare peint en noir en 1907. Cour intérieure fermée par un bâtiment rectangulaire abritant les magasins. Logements, garages, annexes. Terrain clôturé. - Description technique : 1ère optique : 01 janvier 1869 : feu fixe varié par des éclats de 4 minutes en 4 minutes de 3 ème ordre dioptrique, focale 0, 50 m. Autres optiques : 20 octobre 1907 : feu à 3 éclat blancs toutes les 15 secondes, focale 0, 50 m, lentille de 6 panneaux au 1/6.BBT. Cuve à mercure : 1907. Combustibles : Huile végétale : 1869. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1907. Automatisation : 1980. - Etat actuel : Tour carrée centrée à la façade d'un bâtiment rectangulaire, le tout en maçonnerie de pierres apparentes et chaînes d'angle. Haut du phare peint en noir. Cour intérieure, puits, logements, garage. Terrain. Lanterne Ø 2, 40 m à 10 pans à 2 niveaux de vitrage cylindrique sur une murette maçonnée. Optique focale 0, 25 m de 2x3 éclats groupés à montants métalliques, repérée BBT. Cuve repérée Sautter Harlé Ø 0, 66 m Ebor 2300. Lampe halo 1000w. Feu tournant à 3 éclats groupés 12sec. Portée 24 milles.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/10/12 : inscrit MH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire fondamental, inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-AUTR ; VISMER-PHARES-FORME-CARRE ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE